mardi 22 septembre 2020
Accueil / Mines & Energies / Coronavirus : le prix du fer en baisse dans un contexte de diminution de la demande

Coronavirus : le prix du fer en baisse dans un contexte de diminution de la demande

Coronavirus : le prix du fer en baisse dans un contexte de diminution de la demande

Le cours du fer a déjà subi une baisse de 10 % cette année, s’échangeant à 84 $ la tonne sur les marchés mondiaux ce mercredi. Selon des analyses de BMO Capital et de Morgan Stanley relayées par Reuters, cette tendance baissière devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année avec un prix moyen situé entre 75 et 78 $ la tonne, en raison notamment des effets de la pandémie du Covid-19.

Le ralentissement de l’activité économique mondiale, avec notamment une baisse de la demande dans le secteur de la construction, a en effet contraint les plus grandes fonderies à suspendre leurs activités. Dans le même temps, la production minière est demeurée stable en dehors de quelques perturbations en Australie et au Brésil, respectivement premier et deuxième producteur mondial, ce qui aboutit à une surabondance sur le marché.

Notons que si la situation n’est pas encore dramatique à cause des niveaux de production d’acier en Chine (baisse de 1,7 % contre 20 % dans l’UE et 10 % au Japon), une augmentation de la production minière serait préjudiciable au prix du  métal. La reprise de l’activité économique en Chine et dans le monde reste donc la meilleure source d’espoir pour le secteur.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut