Accueil / Développement / Corridor Abidjan-Lagos : 187,1 millions de dollars pour un tronçon au Togo

Corridor Abidjan-Lagos : 187,1 millions de dollars pour un tronçon au Togo

Corridor Abidjan-Lagos : 187,1 millions de dollars pour un tronçon au Togo

L’aménagement de 30 kilomètres de route en 2×2 voies au Togo, en allant vers la frontière avec Bénin, fera l’objet d’un co-financement de 187,1 millions de dollars, huit mois après le passage à Lomé d’une mission composée de représentants d’institutions internationales chargées d’en valider le principe.

Petite avancée pour l’axe Abidjan-Lagos. La promesse d’un corridor de plus de 1 000 km a été formulée il y a presque deux décennies par la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin et le Nigeria, sans être tenue jusqu’à présent. Finalement, le financement de l’aménagement du tronçon togolais a été bouclé a fait savoir la Banque africaine de développement (BAD) dans un communiqué le mardi 20 décembre. Un programme de lutte contre l’érosion côtière – la mer n’étant qu’à 100 mètres au point le proche – a par la même occasion été validé.

C’est le tronçon routier entre Avépozo et Aného qui doit bénéficier de ce programme. Y contribuent la Banque islamique de développement (BID), l’Union Européenne (UE), la Banque ouest-africaine de Développement (Boad), le Fonds pour l’environnement mondial (FEM), l’Uemoa, et le Gouvernement du Togo. La BAD apporte quant à elle un don et un prêt d’un total de 40,8 millions de dollars.

Les détails et délais du chantier ne sont pas précisés.

Le temps de trajet Lomé-Cotonou divisé par 2

Cependant, estime la BAD, « en 2020, année prévue pour l’achèvement du projet, un poids lourd devrait pouvoir relier Lomé à Cotonou [150 kilomètres] en seulement 5 heures, contre près de 11h actuellement ».

>>Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut