Accueil / Développement / Côte d’Ivoire : 42 milliards Fcfa pour la modernisation de l’aéroport d’Abidjan

Côte d’Ivoire : 42 milliards Fcfa pour la modernisation de l’aéroport d’Abidjan

Côte d’Ivoire : 42 milliards Fcfa pour la modernisation de l’aéroport d’Abidjan

Les travaux d’extension et de modernisation de l’aéroport international d’Abidjan ont été lancés samedi par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Dotés d’une enveloppe estimée à 42 milliards Fcfa, ils permettront d’accroître la capacité de l’aéroport qui ambitionne d’accueillir 5 millions de passagers en 2022 et ainsi se positionner comme un véritable hub pour la sous-région.

C’est parti pour les travaux d’extension et de modernisation de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny (FHB) d’Abidjan. C’est le premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui a lancé les travaux ce samedi pour une durée de 12 mois et un coût estimé à quelques 42 milliards de Fcfa. « Le lancement du programme d’extension de ces infrastructures, prévu en trois phases, vise à réaliser l’ambition de passer de 2 millions aujourd’hui à 5 millions de passagers en 2022 et à 10 millions à l’horizon 2025 » a souligné à cette occasion Amadou Gon Coulibaly. A terme, a poursuivi le premier ministre, l’objectif du projet est de permettre au pays et notamment sa capitale économique, de disposer d’un espace aéroportuaire conforme aux normes internationales et de renforcer la position de l’aéroport d’Abidjan comme hub sous-régional, « ce qui permettra d’optimiser la contribution du secteur du transport aérien à la dynamique économique remarquable que notre pays enregistre depuis ces six dernières années ».

Les travaux visent à accroître le trafic, mettre en place des infrastructures modernes dans le cadre de l’émergence de la Côte d’Ivoire et garantir des services de qualité, fiable et compétitive et selon les déclarations du chef du gouvernement à l’Agence ivoirienne de presse (AIP), le projet d’extension de l’aéroport d’Abidjan fait partie du vaste programme de l’Aérocité qui devra s’étendre sur une superficie de 3700 hectares.

Hub régional

Les travaux qui sont en cours ne concernent dans un premier temps que de deux des trois composantes de ce vaste chantier lancé par les autorités ivoiriennes pour rendre l’aéroport d’Abidjan plus compétitifs.

Selon les détails donnés par le ministre des transports Amadou Koné, la première composante vise à accueillir plus d’avions, de compagnies aériennes et de fréquences, et aussi à accompagner le développement de Air Côte d’Ivoire, la compagnie nationale. En plus de l’extension de l’aire de stationnement avion avec la création de 11 postes de parking avion supplémentaires, elle consistera à l’extension de la voie de circulation des avions notamment pour les gros porteurs de type A380 ainsi que la réhabilitation de l’éclairage de l’aire de stationnement commerciale. La construction d’un terminal d’aviation d’affaires constituera l’objet de la deuxième composante du projet alors que la troisième composante concernera l’extension de l’aérogare internationale pour porter sa capacité d’accueil de 2 millions à 5 millions de passagers d’ici 2022, puis à 10 millions à l’horizon 2025. «On pourra ainsi accueillir plus de passagers et faire face à l’accroissement du trafic passager depuis 2011 » a expliqué le ministre ivoirien des transports qui a annoncé que la capacité d’accueil de l’aéroport est sur le point de franchir la barre de deux millions de passagers cette année.

L’augmentation de la desserte ainsi que les perspectives sont largement portées par le dynamisme de la compagnie aérienne nationale qui profite de celui de la croissance soutenue de l’économie ivoirienne. Jeudi dernier à l’issue de son dernier conseil des ministres président par le chef de l’Etat Alassane Dramane Ouattara, le gouvernement a adopté deux décrets visant à accompagner la stratégie de développement d’Air Côte d’Ivoire. Le premier décret a porté sur la ratification d’un accord de prêt d’un montant de 51 164 000 euros, soit trente-trois milliards cinq cent soixante et un millions trois cent quatre-vingt-trois mille neuf cent quarante-huit (33.561.383 948 francs CFA) conclu le 10 novembre 2017 avec la Banque Africaine de Développement (BAD) pour le financement du Programme de modernisation et d’expansion d’Air Côte d’Ivoire. Le second qui entre également dans le cadre est un prêt de deux milliards huit cent millions (2 800 000 000) de francs CFA, obtenu auprès du Fonds Africain de Développement (FAD) et la République de Côte d’Ivoire, en vue du financement du Programme de Modernisation et d’Expansion d’Air Côte d’Ivoire.

« Ce programme a pour objectif de promouvoir l’intégration sous-régionale à travers le développement du secteur de l’aviation en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest. Il permettra de renforcer les capacités de desserte d’Air Côte d’Ivoire par l’acquisition de cinq aéronefs, de favoriser les investissements dans le secteur privé et de stimuler corrélativement la création d’emplois et le développement du tourisme » a annoncé le porte-parole du gouvernement Bruno Koné.

la tribune afrique

Aller en haut