Accueil / Développement / Côte d’Ivoire : 500 millions $ de la Banque mondiale en faveur des filières cacao et anacarde

Côte d’Ivoire : 500 millions $ de la Banque mondiale en faveur des filières cacao et anacarde

Côte d’Ivoire : 500 millions $ de la Banque mondiale en faveur des filières cacao et anacarde

La Banque mondiale a annoncé par la voix de son vice-président pour l’Afrique, Makhtar Diop (photo), l’octroi d’un prêt de 500 millions $ au profit du développement des filières ivoiriennes du cacao et de l’anacarde. L’information a été relayée par l’Agence ivoirienne de presse (AIP).

Dans le détail, le sous-secteur du cacao bénéficiera de 300 millions de dollars tandis que celui de l’anacarde se verra attribuer une somme de 200 millions $.

L’enveloppe financière qui devrait être débloquée durant le premier semestre 2018, a pour objectif d’accroître la transformation à plus forte valeur ajoutée des deux produits.

Pour rappel, le gouvernement ivoirien entend transformer au moins 50% de sa récolte de cacao d’ici 2020 contre environ 31% actuellement. Il envisage par ailleurs sur la même période, de traiter 100 % de récolte de noix de cajou.

Espoir Olodo

Aller en haut