Accueil / Développement / Côte d’Ivoire – Budget 2018 – Enveloppe de la Présidence de la République : 113,2 milliards de FCFA !

Côte d’Ivoire – Budget 2018 – Enveloppe de la Présidence de la République : 113,2 milliards de FCFA !

Côte d’Ivoire – Budget 2018 – Enveloppe de la Présidence de la République : 113,2 milliards de FCFA !

Plus de 6 723 milliards de FCFA ! C’est la belle enveloppe globale de la feuille de route chiffrée de la Côte d’Ivoire pour la gestion 2018 adoptée en Conseil des ministres le mercredi 4 octobre 2017.

Commentant cette actualité au terme du conseil des ministres, Bruno Nabagné Koné, ministre de la Communication, de l’économie numérique et de la Poste, porte-parole du gouvernement, a saisi l’occasion pour essayer adroitement de dissiper la récente controverse sur le budget de souveraineté du Présidence de la République suite à un article du bimensuel La Lettre du Continent l’établissant à « 342 milliards FCFA » pour l’année 2017.

Ainsi a-t-il précisé ce que recouvre de la rubrique « Souveraineté » dans la nomenclature budgétaire ivoirienne. « Par souveraineté, il faut comprendre organes de souveraineté qui inclut certes, la Présidence de la République mais aussi l’Assemblée Nationale, la Primature, les Ordres nationaux, les Relations avec les institutions… », il a détaillé. Précisant que sur, les un peu plus de 370 milliards (contre 342,63 milliards en 2017) d’allocation budgétaire pour la rubrique organes de souveraineté en 2018, seulement « 113,2 milliards, comprenant les dépenses du personnel et toutes les autres charges, sont effectivement pour l’exécutif ».

Hypothèse de croissance de 8,3% en ligne avec les objectifs du PEF 2017-2019

Le projet de budget 2018 de la Côte d’Ivoire est bâti sur une hypothèse de croissance de l’économie de 8,3% et financée à plus de 80% par les ressources intérieures, elle enregistre une hausse de 4,3% par rapport aux 644,7 milliards du collectif budgétaire 2017. Avant d’être évoqué et adopté en Conseil des ministres le 04 octobre 2017, ce projet de budget avait reçu “l’imprimatur” des services du Fmi en mission en Côte d’Ivoire du 19 septembre au 03 octobre dans le cadre de la deuxième revue du programme économique et financier (PEF) 2017-2019 qui, l’ont jugé « réaliste ».

En effet, non seulement l’hypothèse d’une croissance de 8,3% en 2018 est en ligne avec « le taux moyen annuel d’environ 8,2% entre 2018 et 2020 » fixé comme objectif de croissance économique dans le PEF. Mais mieux, les 6 723,5 milliards FCFA arrêtés sont largement en dessous des 7 072,5 milliards projetés dans le document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle 2017-2019 comme ressources du projet de budget de l’Etat pour l’année 2018. La mauvaise orientation des marchés internationaux de certaines matières premières, notamment le cacao et le caoutchouc, a contraint le gouvernement ivoirien à “remiser” son ambition d’un budget 2018 franchissant la barre symbolique des 7 000 milliards de FCFA !

                                                                         La Rédaction

 

Aller en haut