Accueil / Développement / Côte d’Ivoire : Eaton triple son chiffre d’affaires en dix ans de présence

Côte d’Ivoire : Eaton triple son chiffre d’affaires en dix ans de présence

Côte d’Ivoire : Eaton triple son chiffre d’affaires en dix ans de présence

Le spécialiste mondial des équipements électriques, Eaton, a triplé son chiffre d’affaires en dix ans de présence en Côte d’Ivoire, a indiqué Kassem Benhaddou, directeur des ventes Afrique du Nord et francophone de la compagnie au cours d’une conférence à la faveur de l’ouverture du nouveau bureau de la firme dans la capitale économique ivoirienne.

Une performance qui vaut également pour les 8 pays de la zone francophone Afrique de l’ouest que couvre bureau d’Abidjan, a également relevé M. Benhaddou, sans donner de chiffres. « Nous sommes présents en Côte d’Ivoire depuis dix ans et cet événement témoigne de notre désir de renforcer notre présence dans le pays et d’apporter davantage de proximité et de visibilité à nos clients », a-t-il souligné.

Se présentant comme fournisseur global de solutions de distribution et protection électrique (disjoncteurs, coffrets de distribution, éclairage de sécurité, détection incendie, alarmes, etc.) dédié aux marchés résidentiels et tertiaires, Eaton revendique une expertise et un savoir-faire accumulée depuis sa création en 1927 et qui permet d’assurer la fiabilité des installations électriques. La firme rappelle en effet que 30% des incendies en moyenne dans le monde sont déclenchés par un incident électrique et 90% des départs de feu se produit dans les bâtiments avec son lot de désastres humain et financier.

« Ayant placé la sécurité des personnes, des biens et des affaires au centre de ses priorités, Eaton est certifiée par le Laboratoire du Bâtiment et des Travaux Publics de Côte d’Ivoire (LBTP- Securel) et propose des solutions pour faire face aux problèmes liés à la disponibilité d’électricité et à la sécurité contre les incendies de source électrique », a souligné Aboubacar Fofana, le responsable des ventes pour l’Afrique de l’Ouest.

Mais plus, la firme propose des offres technologiques de gestion de l’alimentation électrique encore « plus efficaces et plus fiables ». L’on notera par exemple le disjoncteur Eaton capable de détecter « les défauts d’arc », une « menace cachée mais bien réelle »  souvert à l’origine des incendies et qui apparaît sur les câbles électriques ou les installations fixes mais qui reste imperceptible par les disjoncteurs classiques.

Basé à Dublin, en Irlande, Eaton est présente en Afrique via 5 bureaux au Kenya, au Nigeria, en Côte d’Ivoire, en Afrique du Sud et au Maroc. Dans ces deux derniers pays, let groupe dispose de sites de production d’équipements.

Fin 2017, Eaton a réalisé un chiffre d’affaires global de 20,4 milliards de dollars dans 175 pays.

 Jean-Mermoz Konandi

financialafrik

Aller en haut