Accueil / Développement / Côte d’Ivoire : la balance commerciale est excédentaire

Côte d’Ivoire : la balance commerciale est excédentaire

Côte d’Ivoire : la balance commerciale est excédentaire

L’annonce a été faite par le porte-parole du gouvernement ivoirien au sortir du conseil des ministres du mercredi 24 octobre 2018. Le pays a enregistré de bons résultats en matière d’échanges commerciaux des biens sur l’année précédente.

« En 2017, la balance commerciale de la Côte d’Ivoire est restée excédentaire, en lien avec son potentiel économique. L’excédent commercial est évalué à 1 708 milliards de francs CFA contre 1 316 milliards de francs CFA en 2016. Le niveau global des échanges commerciaux a ainsi connu une hausse de 12,2%, passant de 11 493 milliards de francs CFA en 2016 à 12 896 milliards de francs CFA en 2017. Les exportations de biens, singulièrement des marchandises, ont augmenté de 14% en 2017 par rapport à 2016, passant de 6 404 milliards de francs CFA à 7 302 milliards de francs CFA », relève Sidi Tiémoko Touré, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

Cette performance, malgré la chute drastique de 40% des cours mondiaux du cacao durant cette période, s’explique, selon lui, surtout par une bonne performance des produits d’exportation, notamment le cacao, la noix de cajou et le coton fibre. Le flux des exportations de la Côte d’Ivoire se répartit entre l’Europe avec 46,5%, l’Asie avec 16,1%, l’Afrique avec 23,1% et l’Amérique avec 12,7%.

« Les importations ont également enregistré une augmentation en valeur de 9,9% en 2017 par rapport à 2016 pour atteindre 5 594 milliards de francs CFA. Elles concernent principalement le pétrole brut, les machines mécaniques et électriques, le riz, le poisson, les produits pharmaceutiques venant principalement de la Chine (13,5%), de la France (11%), du Nigeria (9,2%), de l’Espagne (9,1%) et de l’Inde (4,7%) », a-t-il précisé.

L’optimisme reste de mise quant aux perspectives pour l’année en cours, qui de l’avis du gouvernement ivoirien, consoliderait cette tendance haussière.

Mamadou Aliou Diallo

financialafrik

Aller en haut