Accueil / Finances / Côte d’Ivoire : La finance islamique, un nouveau modèle de développement pour l’Afrique à l’ordre du jour du forum d’Abidjan

Côte d’Ivoire : La finance islamique, un nouveau modèle de développement pour l’Afrique à l’ordre du jour du forum d’Abidjan

Côte d’Ivoire : La finance islamique, un nouveau modèle de développement pour l’Afrique à l’ordre du jour du forum d’Abidjan

Quelque 500 experts et chefs d’entreprises bancaires se rénissent depuis ce lundi 17 octobre à Abidjan ( capitale ivoirienne ) pour discuter sur les enjeux et opportnuités de la finance islamique appelée communément finance ”halal”, qui s’impose de plus en plus comme une alternative moins contraignante et inclusive pour le financement structurant des économies africaines. Echo

Abidjan rouvre le turbo

Après un franc succès à l’occasion de la 1 ère édition du forum africain de la finance islamique en Côte d’Ivoire, Abidjan abrite pour la seconde fois consécutive ce Forum, auquel quelque 500 experts prennent part. La rencontre se tient du 17-18 octobre à l’hôtel Ivoire, pôle d’attraction des décideurs et spécialistes de la filière. Les participants planchent pour mieux comprendre les enjeux de la finance islamique dans une vision de l’Afrique émergente . Face à la crise économique que subit de plein fouet les pays du monde, la banque islamique a pu gérer à travers des fonds propres, grâce à des excédents de capitaux halal La BID a soutenu des action envers la communauté internationale, via une meilleure gestion interne et externe avec des compétences requises à la matière.

BOAD et BCEAO vont installer bientôt des guichets islamiques

Le forum africain sur la Finance islamique démarre avec un accent majeur sur les opportunités de
2017 qui seront présentées aux acteurs de l’industrie de la finance islamique mondiale dans
les économies clés. Il est demandé aux leaders de marché de faire un arbitrage pour indiquer
le domaine dans lequel ils voient des opportunités de croissance au cours de l’année à venir et
de partager leur stratégie pour s’installer en Afrique. Quelle est la perspective pour la Banque
islamique et Takaful ? . Quant aux grands structures de financement telles que la banque mondiale, Boad, Bceao, ont salué cette initiative et promis d’installer des guichets au sein de leurs structures respectives avec la banque islamique de développement afin de contribuer l’amélioration des conditions de vie de la population et au financement des petites et moyens entreprises dans le secteur privé et celui des infrastructures, deux maillons faibles des économies des états africains . Dans cette veine, le présent représentant de la banque de la mondiale à ce forum, a fait savoir que son institution va bientôt ouvrir un guichet de la finance islamique. Au niveau de l’Afrique plus précisément dans la zone Uemoa, la finance islamique tisse sa toile de plus en plus au Sénégal et au Niger. En termes d’actifs islamiques, on les estime à plus de 2000 milliards de dollars et devraient atteindre la bagatelle des 3000 milliards pour l’année 2017. Le continent devra tirer profits de ses ressources d’hydrocarbures, minérales, halieutiques, cotonnière et agro-alimentaires en privilégiant des financements structurants islamiques pour assurer son développement. C’est tout l’enjeu de ce forum qui intervient dans un contexte de crise financière et industrielle.

ISMAEL AIDARA / confidentielafrique.com

Aller en haut