Accueil / Développement / Côte d’Ivoire: la hausse ‘’vertigineuse’’ du prix de la noix de cajou célébrée au centre-nord

Côte d’Ivoire: la hausse ‘’vertigineuse’’ du prix de la noix de cajou célébrée au centre-nord

Côte d’Ivoire: la hausse ‘’vertigineuse’’ du prix de la noix de cajou célébrée au centre-nord

Les populations des villages de Darakokaha, Tiengala et Onandiekaha dans la sous-préfecture de Fronan (centre-nord) ont célébré, dimanche, la hausse ‘’vertigineuse’’ du prix de la noix cajou, a constaté, sur place, un journaliste de APA.

Profitant des festivités de la Pâques, les populations de trois villages Tagbana (ethnie du centre-nord ivoirien) se sont donné rendez-vous à Darakokaha (21 Km du chef-lieu de région, Katiola) pour célébrer la hausse du prix de la noix de cajou.

Cette année, le prix d’achat bord champ de cette nouvelle culture industrielle en Côte d’Ivoire est passé de 275 FCFA, il y a quelques années à 450 FCFA le kilogramme.

‘’En 2013, M. Kaotan Koné, un cadre de la région est venu nous voir pour nous demander de persévérer dans la culture de la noix de cajou, nous disant que la valeur marchande de cette culture atteindra celle du cacao un jour’’ a révélé Kissa Coulibaly, le président d’une coopérative agricole de Dakorokaha.

‘’Nous avons tenu, aujourd’hui, le résultat est là palpable’’, a-t-il poursuivi, soulignant
que le prix d’achat bord champ de la noix de cajou est passé de 275 FCFA à 450 FCFA/Kg.

‘’C’est ça l’émergence’’ se réjouit, pour sa part, Kaotan Koné, cadre de la région du Hambol, invité spécial de cette célébration, appelant les populations à ‘’célébrer notre joie (…) car après plus d’une décennie de difficultés, le prix de la noix de cajou a considérablement changé cette année’’ a ajouté M. Koné.

Selon une ressortissante du village d’Onandiekaha, la trentaine révolue, ‘’la galère est désormais un vieux souvenir’’, l’augmentation du prix d’achat ayant ‘’des répercussions positives sur nos conditions de vie’’, confie-t-elle à APA entre 2 gorgées de ‘’Tchapalo’’ (boisson locale faite à base de farine de mil ou de maïs).

CK/hs/ls/APA
news.abidjan.net

Aller en haut