Accueil / Développement / Côte d’Ivoire: Le Directeur général du CEPICI annonce une hausse…

Côte d’Ivoire: Le Directeur général du CEPICI annonce une hausse…

Côte d’Ivoire: Le Directeur général du CEPICI annonce une hausse…

Côte d’Ivoire: Le Directeur général du CEPICI annonce une hausse de la tendance des investissements privés.

Le Directeur général du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), Emmanuel Essis Esmel a affirmé ce lundi que les activités d’attraction de l’investissement au 1er semestre 2015 connaît une nette augmentation et une forte sollicitation des services offerts par le CEPICI.

“L’investissement privé est l’un des moteurs de la croissance. La tendance de cet investissement privé est à la hausse. Notre défi est de pouvoir nous hisser dans les meilleures économies qui attirent les l’investissement direct étrangers,” a expliqué le DG à l’occasion d’une conférence de presse où il faisait le bilan à mi parcours des activités de la structure qu’il dirige.

Cette tendance à la hausse est due selon lui, aux réformes réalisées, notamment la mise en place d’un identifiant unique des entreprises, la baisse du taux des droits d’enregistrement en matière de mutations d’immeubles de 6% à 4%, l’adoption de l’arbitrage et de la médiation comme mode de règlement alternatif des litiges.

Selon Emmanuel Essis Esmel le nombre d’entreprises créées avec la réduction des délais est passé de 9 en 2013 à 23 en 2014 puis 40 en 2015.

Les investissements nationaux constituent la première source d’investissements agréés avec une moyenne de 39% entre 2012 et 2014.

A l’échelle internationale, l’Afrique est le premier pourvoyeur d’investissements avec une contribution moyenne de 31% entre 2012 et 2014.

C’est pourquoi, le DG du CEPICI  veut que les ivoiriens comprennent que ce n’est pas un complexe d’avoir des investissements directs étrangers.

“Nous avons tendance à dire que ce sont les étrangers qui font tout. Malheureusement quand vous êtes dans une économie qui n’a pas la technologie, l’argent qui a des matières premières vous êtes obligés de faire appel à ceux qui ont de l’argent,”a-t-il ajouté.

Il invite ses compatriotes a s’impliquer et à s’approprier la technologie en créant des richesses afin de s’orienter ailleurs.

Emmanuel Essis Esmel estime qu’aujourd’hui, les 338 millions d’investissements directs étrangers que son pays a reçu sont très insuffissants pour son potentiel économique.

Le CEPICI  a contribué à hauteur de 45% aux objectifs de création d’emplois privés dans le plan national de développement (PND 2012-2015).

Selon le DG avec un accroissement des investissements privés agréés au premier semestre qui se chiffre à 175 milliards de FCFA, 76 entreprises ont été créées, soit un total14733 emplois créés.

Les défis et perspectives du CEPICI sont énormes. Emmanuel Essis Esmel a annoncé l’organisation du Forum investir en Côte d’Ivoire 2016, le renforcement de la coopération internationale.

Au plan de l’amélioration de l’environnement des affaires, on retient la poursuite de la mise en oeuvre des réformes, d’une cellule d’intelligence économique.

Enfin la dématérialisation des procédures du guichet unique, la création d’un centre de documentations et d’informations figurent parmi les défis et perspectives.

Wassimagnon
koaci.com

Aller en haut