Accueil / Tic & Telecoms / Côte d’Ivoire: Le gouvernement donne trois mois à des opérateurs de téléphonies mobiles pour se constituer en un

Côte d’Ivoire: Le gouvernement donne trois mois à des opérateurs de téléphonies mobiles pour se constituer en un

Côte d’Ivoire: Le gouvernement donne trois mois à des opérateurs de téléphonies mobiles pour se constituer en un

Le gouvernement ivoirien donne trois mois aux opérateurs de téléphonies mobiles qui ne respectent pas leur cahier de charges et ne sont pas à jour de leurs engagements à constituer le quatrième opérateur sur le marché de la téléphonie mobile en Cote d’ivoire.

Cette communication a été adoptée ce mercredi en Conseil des ministres en vue de donner plus de lisibilité au marché de la téléphonie mobile.

«Ce n’est donc pas quelques choses qui va les surprendre mais néanmoins, pour la bonne forme, dès la prise de cette décision, elle leur sera notifié, ils auront les mises en demeure dans un délai d’un mois et ce processus ne dépassera pas trois mois l’objectif est de clarifier la situation du marché avant d’entamer les discussions avec les opérateurs sur le renouvellement des licences puisque nous arrivons pratiquement à la période par rapport aux licences doivent démarrer, » a expliqué le ministre des TIC.

Il a également rappelé que le processus ne surgit pas subitement, puisque cela fait plus d’une année que son ministère a commencé à alerter les opérateurs qui sont concernés, à les réunir et leur proposer ce qui a été pris comme décision aujourd’hui par le conseil des ministres.

«L’option qui est prise n’est pas le retrait pur et simple des licences qui sont accordées aux opérateurs en difficultés. La proposition leur est faite, ce n’est une injonction, d’opérer un regroupement que l’état accompagnerait pour constituer le quatrième opérateur sur le marché de la téléphonie mobile en Cote d’ivoire, » a indiqué Bruno Nabagné Koné.

Notons que le gouvernement ne cesse de rappeler que 6 % du trafic en Cote d’ivoire se fait sur 50 % du spectre.

Le conseil a par ailleurs adopté une communication relative à la création de deux centres de formation professionnels, l’un à San Pedro Rechercher San Pedro et l’autre a Korhogo.

Ces projets sont réalisés dans le cadre du programme d’investissement agricole qui est destiné à améliorer la productivité et la compétitivité agricole de la Côte d’Ivoire.

Ces centres seront situés dans toutes les grandes régions de la Côte d’Ivoire, le Nord le Sud l’Est et l’Ouest du pays.

Cela doit contribuer à moderniser progressivement l’agriculture avec des centres qui prennent appuis à la chaine de production.

Chaque centre aura enfin une ferme expérimentale et un centre de recherche et des structures d’encadrement.

Le centre de San Pedro Rechercher San Pedro sera spécialisé sur le café et cacao tandis que celui de Korhogo sera spécialisé en coton et anacarde.

La construction de ces centres commence en 2015 et les activités de ces centres démarreront en 2016.

Wassimagnon, San Pedro
koaci.com

Aller en haut