Accueil / Tic & Telecoms / Côte d’Ivoire : Le mobile money, une banque virtuelle très prisée par les Ivoiriens

Côte d’Ivoire : Le mobile money, une banque virtuelle très prisée par les Ivoiriens

Côte d’Ivoire : Le mobile money, une banque virtuelle très prisée par les Ivoiriens

L’utilisation de la téléphonie mobile comme moyen de paiement prend des proportions considérables en Côte d’Ivoire. Aussi, les statistiques sur les transactions quotidiennes réalisées via mobile money donnent du tournis au commun des mortels.


Bruno Koné dévoile les chiffres des paiements par mobile money

Le mobile money fait actuellement des émules en Côte d’Ivoire. En effet, cette banque virtuelle tend à damer le pion aux banques traditionnelles longtemps établies en Eburnie. Ainsi, lors de la 3e édition de l’Africa Web Festival (AWF), Bruno Nabagné Koné, ministre de l’Économie numérique, a fait une révélation on ne peut plus abracadabrante : « Le mobile money en Côte d’Ivoire c’est 8 millions d’utilisateurs pour 18 milliards de FCFA de transactions quotidiennes. »

Dans une Côte d’Ivoire où le taux de bancarisation est très bas, le mobile money s’offre comme une alternative sure. Car, les populations s’accommodent peu des multiples procédures liées à l’ouverture et à la gestion d’un compte bancaire. Alors que par la téléphonie mobile, les transactions sont simplifiées et les agences se trouvent à chaque coin de rue. De même, avoir son agent « dans son téléphone » s’analyserait par les adeptes de la thésaurisation comme l’avoir sur soi. Ces derniers n’hésitent donc plus à recourir à leur téléphone portable comme véritable moyen de paiement.

C’est à juste titre que le ministre Bruno Koné s’intéresse de plus en plus à ce secteur. Il annonce par la même occasion la mise en œuvre très prochaine d’une «bourse du vivrier» dans le cadre de la e-agriculture.

afrique-sur7.fr

Aller en haut