Accueil / Tic & Telecoms / Côte d’Ivoire : les dirigeants de Comium assignés en justice par leurs ex- employés

Côte d’Ivoire : les dirigeants de Comium assignés en justice par leurs ex- employés

Côte d’Ivoire : les dirigeants de Comium assignés en justice par leurs ex- employés

Des employés de l’ex-opérateur de téléphonie mobile Comium CI ont entamé une action en justice contre les dirigeants de la société libanaise. C’est la plateforme web Alerte-Info qui relaie l’information. Cette action judiciaire des employés de Comium CI intervient un mois après le retrait à la société télécoms de sa licence d’exploitation de réseau mobile par l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire.

Les employés de Comium CI réclament le paiement de leurs droits sociaux. Depuis le 1er avril 2016, date de l’annonce par le régulateur télécoms du retrait de la licence de la société, ils avaient tenté de contraindre leur direction générale à les dédommager à titre de compensation pour la perte de leur emploi. Le 04 avril, ils avaient tenté d’empêcher les dirigeants de la société télécoms de quitter les bâtiments de l’entreprise pendant plusieurs heures, mais sans succès. Puis, le 09 avril, ils avaient également investi l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny à Abidjan, pour empêcher les mêmes dirigeants de quitter le pays. Une action qui s’était aussi soldée par un échec.

Face à la colère des employés de Comium CI, qui annonçaient des manifestations, André Augustin Apete, le directeur de cabinet du ministre des Postes et de l’Economie numérique, avait laissé entendre le 10 avril 2016, au cours du journal télévisé de 13h sur la RTI1, que le gouvernement a un plan de réinsertion pour les employés de toutes les sociétés télécoms qui ont perdu leur licence.

agenceecofin.com

Aller en haut