Accueil / Mines & Energies / Cote d’Ivoire : PETROCI, comment le DG M. Ibrahima Diaby gaspille l’argent de l’État

Cote d’Ivoire : PETROCI, comment le DG M. Ibrahima Diaby gaspille l’argent de l’État

Cote d’Ivoire : PETROCI, comment le DG M. Ibrahima Diaby gaspille l’argent de l’État

« Faites ce que je dis, pas ce que je fais », c’est sans doute le message que passe le mieux le DG de la PETROCI M. Ibrahima Diaby à ses collaborateurs. Ce dernier a récemment annulé plusieurs avantages sociaux acquis de hautes luttes par les salariés de cette entreprise qu’il dirige et pourtant il n’hésiterait pas à engager des frais colossaux à cette même société pour son confort.

La PETROCI aux petits soins du «Prince » Ibrahima Diaby

Récemment, nous avons fait cas du préavis de grève déposé par les salariés de la PETROCI. Les agents de l’entreprise pétrolière vont observer 72h d’arrêt de travail pour protester contre des décisions de leur directeur général, M. Ibrahima Diaby. Ce patron refuse non seulement de mettre en oeuvre un « Profil de carrière » pour les agents, mais il les prive en plus de leur assurance maladie des retraités. Tout ça, pour réduire les dépenses de l’entreprise.

Seulement, M. Diaby ne serait pas irréprochable au regard des documents dont nous avons reçu copie. C’est en réalité un « Superman » que le président Ouattara a nommé à la tête de cette entreprise. Ce monsieur qui est le Directeur Général des Hydrocarbures depuis 2011 au ministère de l’Énergie est aussi Directeur Général de la PETROCI depuis décembre 2015. Selon notre source, il percevrait donc deux salaires pour ces fonctions. Ce n’est pas tout, M. Ibrahima Diaby serait aussi consultant et se serait fait payer 1 milliard 354 millions FCFA au titre d’honoraires en 2016.

Et pour ses voyages d’affaires, il ne ferait rien comme personne. La PETROCI, l’entreprise qu’il présente comme étant en difficulté lui paierait des déplacements en jet privé sans plafonnement des frais de mission. La nature est vraiment bien faite… Un autre document dont nous avons reçu copie, dit qu’il a acheté un véhicule BMW Full Options d’une valeur de 78,9 millions de FCFA pour ses déplacements. Le problème avec cette belle carrosse, c’est que l’État de Côte d’Ivoire plafonne le prix d’achat de véhicule des Directeurs Généraux de société nationale à 45 millions.

M. Ibrahima Diaby a tout bonnement doublé le prix pour la voiture qu’il s’est offert aux frais d’une PETROCI en difficulté. Il faut savoir que certains dirigeants préfèrent faire acheter ce type de véhicule à l’État pour se les revendre quelques années plus tard pour une bouchée de pain.

>> Lire la suite sur afrique-sur7.fr

Aller en haut