Accueil / Développement / Côte d’Ivoire : plus de 11 000 milliards de Fcfa pour un ambitieux programme agricole

Côte d’Ivoire : plus de 11 000 milliards de Fcfa pour un ambitieux programme agricole

Côte d’Ivoire : plus de 11 000 milliards de Fcfa pour un ambitieux programme agricole

La Côte d’Ivoire vient de lancer la 2e génération de son Programme national d’investissement agricole (PNIA II). Etalé sur la période 2018-2025 et doté d’une enveloppe de plus de 11 000 milliards de Fcfa, cet ambitieux programme vise essentiellement l’autosuffisance et la transformation locale.

La 2e génération du Programme national d’investissement agricole de Côte d’Ivoire est née. Adopté en conseil des ministres mercredi, le PNIA II qui s’inscrit dans la suite logique du programme PNIA I (2012-2016), sera mis en œuvre sur la période 2018-2025 autour de six domaines, notamment l’élevage, la pêche et l’aquaculture. L’objectif affiché par les autorités ivoiriennes est de renforcer le développement du secteur agricole dans son ensemble par le biais de nouvelles stratégies plus intégrées.

Des concentrations en agropoles

Cette démarche se traduira concrètement par la mise en place de zones agro-industrielles particulières sur tout le territoire ivoirien, appelées «agropoles». Ces derniers sont censés apporter une réponse à la nécessité d’une synergie d’actions et de résultats entre les différents secteurs activités, garantir le développement rural et le bien-être des populations rurales.

«Chaque zone intégrera en amont toutes les activités qui permettent d’améliorer la production agricole de la zone concernée et en aval, prendra en compte toutes les activités et besoins des acteurs privés et publics pour la conservation, la transformation, la commercialisation des produits agricoles de la zone concernée», a expliqué le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, dans une déclaration à l’Agence de presse ivoirienne (API).

Baisse du taux de pauvreté dans le rural

Pour ce faire, le gouvernement ivoirien va doter le PNIA II par un financement global de 11 905 milliards de francs CFA. Les ressources financières destinées à ce programme seront déployées de manière séquencée sur les périodes 2018-2020 et 2021-2025. Si le PNIA II parait ambitieux, il suscite beaucoup d’espoirs au vu des résultats du PNIA I.

«Nous pouvons mentionner la baisse du taux de pauvreté en milieu rural qui est passé de 62,5 % en 2008 à 56,8 % en 2015», s’est félicité Bruno Nabagné Koné en soulignant que «depuis 2002, c’est la première fois que ce taux enregistre une baisse».
En termes de production agricole, la première version du programme ivoirien d’investissement agricole a permis une «croissance importante», a indiqué la même source, soulignant que rien que pour les revenus cumulés captés par les producteurs, ceux-ci sont passés de 3370 milliards de Fcfa en 2012 à 6148 milliards cette année, soit une croissance de 82 %.

Cependant, pour aller au-delà de ces résultats avec ce nouveau programme, la première puissance agricole d’Afrique de l’Ouest devrait corriger certaines lacunes afin de renforcer le potentiel de son agro-industrie encore peu développé.

la tribune afrique

Aller en haut