Accueil / Mines & Energies / Côte d’Ivoire: Programme Électricité Pour Tous (PEPT), la barre du dix millième client franchie

Côte d’Ivoire: Programme Électricité Pour Tous (PEPT), la barre du dix millième client franchie

Côte d’Ivoire: Programme Électricité Pour Tous (PEPT), la barre du dix millième client franchie

Un an après le lancement du Programme Électricité Pour Tous (PEPT), projet phare du ministre Toungara, la barre symbolique du dix millième client a été franchie. Le constat a été fait jeudi, dans le quartier Anono Rechercher Anono de Cocody, une commune d’Abidjan où le projet suscite un réel engouement.

Lancé officiellement en octobre 2014 à Odienné-Sienso au nord du pays, le projet PEPT initié par l’Etat ivoirien, pour lutter contre la pauvreté et faciliter l’accès à l’électricité pour tous connaît un franc succès. Pour preuve, le cap du dix millième client a été franchi, comme on a pu le constater jeudi sur le site d’Anono extension, un quartier populaire de la commune de Cocody. Le programme a connu une forte accélération sur le mois de septembre avec plus de 6000 clients qui ont pu en bénéficier.

Le Programme Électricité Pour Tous ( PEPT) s’est vulgarisé d’abord auprès des ménages, pour sa simplicité, comme constaté dans ce quartier populaire d’Anono extension, où l’accès à l’électricité demeure l’une des principales difficultés, donnant occasionnellement lieu à des branchements anarchiques, dans les principales artères.

Selon l’ensemble des personnes interrogées, les conditions souples constituent la principale raison de leur adhésion : le droit d’adhésion est à moindre coût (1000frs cfa), la non prise en compte du type de maison, la prise en charge des installations électriques intérieures des habitations.

” Avant il fallait payer au moins 150.000frs en plus de nombreuses démarches, pour avoir un compteur CIE. Mais désormais avec seulement 1000frs, on a le courant” témoigne un habitant du quartier, qui est propriétaire d’une dizaine de maison en location. Il a récemment équipé toutes ses propriétés des nouveaux compteurs du PEPT.

Dans ce quartier, une cinquantaine de niches comportant au moins trente compteurs chacune ont été installées, mais la demande reste élevée. Preuve du succès du projet qui dispose de trois types d’offres catégorielles selon les niveaux de vie des populations. ” En plus de ce qui est déjà fait, on a encore plus de 500 clients qui ont souscrit et qui attendent d’être livrés. Il n’empêche que d’autres clients attendent de pouvoir nous rencontrer” nous confie une équipe de 10 agents CIE rencontrés sur le terrain et, particulièrement occupée à équiper les niches de compteurs.

« Cependant, la CIE s’est organisée pour pouvoir raccorder 20 000 nouveaux foyers d’ici la fin de l’année. Et on nous parle de plus de 100 000 en 2016 » nous a confié un des agents de la CIE

La compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE) est maître d’œuvre du projet. À la différence des compteurs classiques, ceux du PEPT sont en mode prépayé. Et c’est bien là, le côté novateur qu’apprécieront les clients invités à s’exprimer. ” C’est très intéressant, parce que désormais c’est nous-mêmes qui allons gérer notre consommation. Car si tu restes dans le noir ça sera ta propre faute et plus de la CIE » pouvait mentionner un client.

Certains se montreront plus sceptiques quant à l’utilisation de carte prépayée ” Avec les cartes, notre courant va vite finir, et on va payer plus cher”, dénoncent une partie des clients. Mais la CIE répond que c’est le changement d’habitude qui cause de telles inquiétudes. ” Le projet est dédié aux ménages dépourvus de moyens et qui ont accès difficilement à l’électricité certains passant par la fraude.

Par le passé ces ménages consommaient beaucoup et sans payer. Mais aujourd’hui, ils doivent payer ce qu’ils consomment, alors qu’ils ont gardé les mêmes habitudes”

D’après les responsables CIE interrogés sur place ces ménages à revenu modeste bénéficiant du tarif social (5 ampères, moins de 100 kWh par mois) dépenseront en moyenne de 200 à 300F CFA par jour pour leur énergie et le remboursement de l’installation pendant 10 ans. Ce qui équivaut si vous voulez à 2 baguettes de pain »

Le quartier d’Anono extension est à l’image des quartiers précaires de la capitale économique, qui bénéficient également des opérations du nouveau projet PEPT. Dans ces lieux, l’accès à l’électricité est rendu difficile par la pauvreté et, les nombreuses conditions imposées pour l’acquisition d’un compteur classique.

Aujourd’hui le nouveau programme d’électrification simple et efficace, devrait résoudre la problématique de l’accès à l’électricité d’ici à 2020, année où la Côte d’Ivoire devrait amorcer son émergence.

Adriel, Abidjan
koaci.com

Aller en haut