Accueil / Développement / Côte d’Ivoire :Visite d’Etat: 6000 milliards FCFA d’investissements pour le Bas-Sassandra

Côte d’Ivoire :Visite d’Etat: 6000 milliards FCFA d’investissements pour le Bas-Sassandra

Côte d’Ivoire :Visite d’Etat: 6000 milliards FCFA d’investissements pour le Bas-Sassandra

6000 milliards de Fcfa d’ici 2020. C’est le montant total que le Président ivoirien compte investir dans la région du Bas-Sassandra. L’information a été portée à la connaissance des populations, le samedi 7 mars, par Alassane Ouattara au cours de son meeting clôturant sa visite d’Etat dans ladite région.

« Les investissements que je prévois pour votre région sont de 6000 milliards Fcfa et cela touche plusieurs secteurs qui nécessitent de gros financements », a dit le Président de la République.

Rassurant d’entrée que tous les travaux en cours seront exécutés à bonne date, il a dit tout son espoir de voir dans quelques mois San Pedro totalement transformé comme le souhaitent les populations. “Vous savez, dans ce projet de réhabilitation, nous sommes en train d’investir près de 40 milliards Fcfa dans la région de San Pedro et plus de 420 milliards Fcfa dans le District du Bas-Sassandra”, a révélé le Chef de l’Etat.

Le barrage de Soubré compte pour lui seul, près de 330 milliards Fcfa. Et ces investissements ont permis la réhabilitation de l’équipement de plusieurs centres de santé et établissements sanitaires, la réhabilitation d’établissements scolaires, la construction de deux collèges de 28 classes, 480 classes au primaire et l’extension du Cafop de San Pedro, le bitumage des voiries de la ville de San Pedro pour 10 km.

En ce qui concerne l’adduction en eau potable dans la ville de San Pedro, le renforcement de 180 pompes et la reconstruction de forages ont déjà été réalisés. Les investissements ont aussi pris en compte la réhabilitation de huit centres émetteurs qui couvrent tout l’ouest. Et cela permet de voir la Rti partout dans le Bas-Sassandra.

Le gouvernement a également décidé de relancer les travaux de construction du réseau national de fibre optique qui permettra aux populations de toute la région d’être connectée à internet dès le mois de mars.

“Nous prévoyons aussi la construction d’un lycée de jeunes filles ici à San Pedro, de deux lycées techniques également. J’ai aussi le plaisir de vous annoncer la construction de l’université de San Pedro dont les travaux débuteront en septembre 2015 pour un coût de 84 milliards Fcfa avec une capacité de 3000 étudiants”, a indiqué le Président Ouattara.

Pour ce qui est de l’électricité, le gouvernement compte électrifier 126 localités d’ici 2016 en plus des 44 localités qui le sont déjà. “Savez-vous que le taux d’électrification dont le porte-parole Donatien Beugré parlait tout à l’heure, qui était d’environ 30% en 2011, atteindra 60% en 2016″, a révélé Alassane Ouattara.

En plus du barrage de Soubré, dont la puissance sera de 275 Mw, cette région bénéficiera de deux centrales thermiques à charbon de 700 Mw chacune à San Pedro, de quatre barrages hydroélectriques en aval de Soubré d’une puissance totale de 767 Mw. Il s’agit des barrages de Louga (180 Mw), de Boutoubré (156 Mw), de Gribo Popoli (108 Mw), de Tiboto (220 Mw).

Tous ces projets vont relever la capacité du District de 165 Mw aujourd’hui à 2600 Mw, qui feront du Sud-ouest, le pôle énergétique le plus important de notre pays à l’horizon 2020. Cela pour un coût total de 3700 milliards de Fcfa.

S’agissant de la côtière longue de 370 km, l’autoroute coûtera 740 milliards de Fcfa. Pour ce qui est du port de San Pedro, 400 milliards Fcfa seront investis pour réaliser l’exploitation de plusieurs terminaux commerciaux industriels et à conteneurs, la viabilisation de l’aménagement et l’exploitation d’une plate-forme logistique et d’une zone industrielle de 50 hectares.

A compter de 2017, ce sera la réalisation et l’exploitation d’un grand terminal minier. La réalisation d’un terminal d’hydrocarbure et d’une plate-forme logistique pétrolière, pour un coût estimé à 550 milliards de Fcfa. Tout cela pour un montant total de 950 milliards Fcfa qui seront investis dans le Port de San Pedro d’ici 2020 pour permettre de faire passer le tonnage de 5 millions aujourd’hui à 25 millions, puis à 100 millions de tonnes.

“En matière de financement, vous pouvez me faire confiance. Nous avons démontré ailleurs. Et nous sommes en train de le démontrer en Côte d’Ivoire. Nous n’aurons pas de problèmes de financement. Nous avons une bonne équipe économique. Et nous n’aurons pas de problèmes d’endettement extérieur”, a rassuré le Président de la République.

Ouattara Ouakaltio
Envoyé spécial à San Pedro
monsaphir.tv

Aller en haut