dimanche 08 décembre 2019
Accueil / Finances / Coup de frein en 2018 pour le secteur financier africain

Coup de frein en 2018 pour le secteur financier africain

Coup de frein en 2018 pour le secteur financier africain

Baisse des crédits, diminution des actifs et hausse du coût du risque : l’année passée, pleine de défis, aura fini par avoir un impact négatif sur la profitabilité du secteur bancaire africain.

Des facteurs spécifiques au continent, comme le ralentissement de l’activité économique à la suite du tassement des cours des matières premières, mais aussi des paramètres exogènes, comme les changements de régulation à l’échelle mondiale, ont continué de nuire au secteur bancaire africain cette année. Mais alors même que des contraintes réglementaires accrues – surtout dans les pays développés – ont continué de pousser les banques européennes à abandonner leurs ambitions africaines, la reprise significative des activités de fusions et d’acquisitions en 2019 pourrait augurer d’une inflexion.

https://www.jeuneafrique.com/mag/847586/economie/coup-de-frein-en-2018-pour-le-secteur-financier-africain/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut