lundi 19 octobre 2020
Accueil / Mines & Energies / Covid-19 : la production mondiale de chrome enregistre un deuxième trimestre consécutif de baisse

Covid-19 : la production mondiale de chrome enregistre un deuxième trimestre consécutif de baisse

Covid-19 : la production mondiale de chrome enregistre un deuxième trimestre consécutif de baisse

Selon un rapport de l’International Chromium Development Association, la production de chrome dans le monde a encore baissé au deuxième trimestre 2020. En cause, apprend-on, la fermeture des mines et les difficultés de transport du minerai dues aux restrictions imposées pour contrer la Covid-19.

Le marché mondial du chrome et du ferrochrome continue de subir des perturbations cette année avec une production qui a encore baissé au deuxième trimestre. C’est ce qui ressort d’une mise à jour publiée le 21 septembre par l’International Chromium Development Association (ICDA) et relayée par Mining Weekly, qui met en cause les restrictions mises en place dans le monde pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Si la baisse de la production a été moins importante en Chine au deuxième trimestre en raison des signes de reprise constatés depuis quelques mois, la situation s’est nettement détériorée dans le reste du monde. C’est en effet au deuxième trimestre que la plupart des pays ont été touchés par la pandémie, avec les interdictions de voyages et la suspension des opérations minières qui ont suivi.

Bien qu’un assouplissement de ces mesures soit désormais effectif et laisse présager de meilleures performances pour l’industrie dans la seconde moitié de l’année, l’ICDA appelle à la prudence. Le retour à la normale sur le marché prendra du temps et il faut garder un œil sur la possibilité d’une seconde vague de contaminations et les réponses qui y seront apportées.

Pour rappel, la production de chrome sur le continent est portée par l’Afrique du Sud qui est l’un des principaux producteurs mondiaux. Glencore, Merafe Resources ou encore Exxaro y possèdent des projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut