vendredi 07 août 2020
Accueil / Mines & Energies / Covid-19 : les compagnies minières ont un mois pour mettre fin au confinement des employés en RDC

Covid-19 : les compagnies minières ont un mois pour mettre fin au confinement des employés en RDC

Covid-19 : les compagnies minières ont un mois pour mettre fin au confinement des employés en RDC

Le gouvernement congolais donne un mois aux compagnies minières pour déconfiner leurs employés tout en améliorant leurs conditions de vie et de travail. Le défi sera d’éviter d’aggraver les risques de contamination par le coronavirus.

En RDC, les compagnies minières disposent d’un mois pour mettre fin au confinement des employés sur les sites miniers. C’est l’annonce faite par le ministère du Travail congolais dans une note circulaire datée du 13 juillet que l’agence Ecofin a pu consulter.

Selon ce document, le délai court à partir du 2 juillet pour les compagnies actives dans la province minière du Lualaba, et du 06 juillet pour celles présentes au Haut-Katanga. Il faut souligner que certaines sociétés ont obtenu un délai de deux mois compte tenu de leur taille et du volume de leurs opérations.

Durant ce laps de temps, les compagnies minières ont l’obligation d’assurer les soins de santé des travailleurs ainsi que des membres de leurs familles, tout en veillant à fournir un logement décent et une alimentation saine aux travailleurs confinés. Elles doivent également respecter les textes réglementant les horaires de travail des employés et préparer le retour à la normale des activités en instaurant sur les sites miniers les mesures de précaution imposées par les autorités sanitaires pour freiner la propagation de la Covid-19.

La RDC est faut-il le rappeler le leader mondial de la production de cobalt et le premier producteur africain de cuivre. Les compagnies actives dans le pays comprennent le géant suisse Glencore, China Molybdenum, Barrick ou encore Ivanhoe Mines.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut