mardi 19 janvier 2021
Accueil / Tic & Telecoms / Covid-19: l’IA en renfort à l’hôpital

Covid-19: l’IA en renfort à l’hôpital

Covid-19: l’IA en renfort à l’hôpital

Siemens Healthineers vient de développer et de déployer, en collaboration avec les équipes de l’hôpital, en région parisienne, un programme d’imagerie médicale basé sur l’intelligence artificielle. L’algorithme permet d’identifier rapidement l’étendue et la sévérité des lésions pulmonaires visibles par scanner, chez les patients atteints de Covid-19.

Tous les programmes informatiques qualifiés d’intelligents ont été conçus afin de recouper et de croiser des montagnes de données et d’en retirer une information pertinente. Ils excellent aujourd’hui dans le domaine de l’imagerie médicale, afin d’identifier et d’analyser des phénomènes biologiques complexes, nous explique Agnès Malgouyres, responsable Intelligence Artificielle de la division santé Healthineers de la firme Siemens.

« Dans le domaine de l’imagerie médicale on demande à un programme d’intelligence artificielle d’aider le radiologue pour des taches qui sont extrêmement longues et répétitives. Par exemple, un scanner thoracique, c’est environ 1 000 images différentes par patient qu’il faut scruter et annoter à la main, l’IA va éviter cette perte de temps au radiologue. On traite ces données très rapidement grâce à la puissance informatique considérable de notre supercalculateur de 20 pétaflops qui est basé aux environs de New-York. L’algorithme que nous avons développé, dans une première étape reconnait sur les images les zones anatomiques du patient, puis dans une seconde identifie les anomalies potentielles correspondant à une pathologie. Les images Covid-19 nous ont été fournies principalement par l’hôpital Foch et par d’autres établissements. Face à l’urgence sanitaire Siemens Healthineers a pris la décision de fournir gratuitement ce logiciel dans le monde entier. »

Le programme développé par Siemens est actuellement employé pour tester l’efficacité de plusieurs traitements contre le coronavirus, nous précise Pr Philippe Grenier, radiologue thoracique et chef du projet Intelligence Artificielle au sein de l’hôpital Foch.

« Aujourd’hui, on constate une demande insistante provenant de toutes les équipes médicales de recherche, pour évaluer précisément les tests de médicaments contre le Covid-19. Le rôle de ce logiciel c’est ça ! avoir des mesures fines et quantifiées, savoir si la maladie progresse ou au contraire diminue avec différents traitements. Nous sommes en train de vérifier des essais thérapeutiques qui font actuellement l’objet d’une soumission pour des publications scientifiques concernant des tests considérés comme fiables et reproductibles. »

Les programmes d’Intelligence artificielle sont devenus des outils précieux pour la recherche médicale, mais pas seulement ! Cette santé numérisée en période de pandémie prend son essor dans bien d’autres domaines, allant du diagnostic à la planification thérapeutique jusqu’au suivi des patients au sein de la plupart des établissements hospitaliers du monde.

rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut