Accueil / International / Credit Suisse: Neue Aargauer Bank a connu la croissance au 1er semestre

Credit Suisse: Neue Aargauer Bank a connu la croissance au 1er semestre

Credit Suisse: Neue Aargauer Bank a connu la croissance au 1er semestre

Neue Aargauer Bank a vu ses recettes augmenter au cours des six premiers mois de 2017. La filiale de Credit Suisse est également parvenue à réduire ses coûts, avec à la clé une nette amélioration de sa performance opérationnelle et nette. Mercredi dans un communiqué, l’établissement argovien a fait part d’un important afflux de capitaux frais. La direction se montre confiante pour la suite de l’exercice.

Le produit de l’activité bancaire ordinaire a crû de 1,4% à 164,5 mio CHF. Les opérations sur intérêts ont dégagé un résultat net de 116,6 mio, quasiment stable (-0,1%) par rapport au 1er semestre 2016. Le produit des commissions et services, en revanche, s’est contracté de 5,6% à 32,3 mio, alors que celui des activités de négoce a bondi de plus de moitié (+57,5%) à 11,5 mio.

Pendant la période sous revue, les charges d’exploitation ont totalisé 87,3 mio CHF, soit 1,5% de moins qu’un an plus tôt. La baisse des frais de personnel (-8,7%) a permis de surcompenser la hausse de 7,2% des dépenses d’investissement liés à la numérisation.

Les correctifs de valeur sur participations et les amortissements ont fondu d’un tiers à 1,7 mio (-32%). Le résultat d’exploitation est ressorti à 73,9 mio CHF, soit 3,9% de mieux qu’un an plus tôt, et le bénéfice semestriel à 60,4 mio (+4,3%).

Au 30 juin, la somme de bilan accuse un repli de 1,0% par rapport au bouclement 2016, à 23,4 mrd CHF. Les créances hypothécaires affichent un recul de 0,3% à 18,9 mrd, alors que les dépôts de la clientèle se sont enrobés de 2,8% à 13 mrd. L’afflux de capitaux frais (NNA) est ressorti à 560 mio CHF, soit 72 mio de plus que l’année précédente.

Pour la suite de l’exercice, la banque est optimiste et table sur un contexte de marché stable. “Ainsi j’attends de bons résultats aussi pour le 2e semestre”, affirme son directeur général (CEO) Roland Herrmann, cité dans le communiqué. L’établissement reste cependant sur ses gardes par rapport à l’évolution du marché immobilier argovien, où le taux de vacance est en augmentation dans les immeubles locatifs.

sig/ra/buc/lk
romandie

Aller en haut