Accueil / International / Cybercriminalité: Obama et Xi Jinping s’accordent contre le piratage

Cybercriminalité: Obama et Xi Jinping s’accordent contre le piratage

Cybercriminalité: Obama et Xi Jinping s’accordent contre le piratage

«Il reste du travail», a cependant concédé Barack Obama au sujet de ce dossier, source de tensions entre les deux pays…

Un accord… symbolique. Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping, reçu à la Maison Blanche, ont annoncé vendredi que les deux puissances s’étaient entendues pour lutter contre le piratage informatique, l’un des plus gros contentieux entre les deux pays, source de tensions entre Washington et Pékin. Reste à savoir s’il sera suivi d’effets.

«J’ai soulevé une nouvelle fois nos très graves inquiétudes au sujet de l’augmentation des menaces en matière de cyber sécurité contre des entreprises et citoyens américains», a déclaré Barack Obama en conférence de presse avec le président Xi. «J’ai dit que cela devait cesser», a-t-il ajouté, assurant que «le gouvernement des Etats-Unis n’était pas impliqué dans du cyber espionnage à des fins commerciales».

«Il reste du travail»

Barack Obama a affirmé que les deux pays avaient trouvé un terrain d’entente pour que «ni le gouvernement américain, ni le gouvernement chinois, ne mènent ou ne soutiennent en connaissance de cause le vol informatique de propriétés intellectuelles, notamment des secrets commerciaux».

Prudent, le président américain a cependant ajouté: «La question étant, les mots seront-ils suivis d’actes? Nous allons surveiller attentivement la situation pour évaluer les progrès.» «Je dois insister sur le fait qu’il reste du travail», a encore lâché Barack Obama. En réponse, le président chinois a affirmé que «la Chine s’oppose et combat avec force le vol de secrets commerciaux et d’autres types d’attaques informatiques».

Avec les droits de l’homme et les tensions en mer de Chine méridionale, le dossier du piratage et de l’espionnage informatique -la cybercriminalité- est au coeur de la visite d’Etat du président Xi à la Maison Blanche.

M.C. avec AFP/20minutes.fr

Aller en haut