Accueil / Tic & Telecoms / CyFy Africa 2018 : l’Afrique sera au diapason de l’ère numérique

CyFy Africa 2018 : l’Afrique sera au diapason de l’ère numérique

CyFy Africa 2018 : l’Afrique sera au diapason de l’ère numérique

L’Afrique compte saisir  les  opportunités qu’offrent les nouvelles technologies pour assurer  une véritable transformation et évolution sociale (santé , éducation ….). C’est le mot d’ordre lancé par les organisateurs de la  plateforme CyFy Africa 2018.

Dans un point de presse tenu jeudi 9 mai à tanger (Maroc) en prélude à l’ouverture officielle du congrés  CyFy africa 2018 , les acteurs ont dévoilé leur feuille de route pour  réussir ce pari.

Les initiateurs de ce congrés s’inspireront  du modèle indien, qui constitue une référence mondiale  en terme d’innovation technologique pour assurer cette transformation.

A cette occasion, Moulay Hafid El Alami, ministre marocain de l’Industrie, du Commerce, de l’investissement et de l’Économie numérique, a souligné que la transformation numérique aura des impacts positifs sur les consommateurs africains.

Ces genres de plateformes doivent se multiplier pour aider l’Afrique à faire face à l’exigence du marché numérique, évoluant de manière exponentielle dans le continent, a-t-il  proposé.

Par ailleurs , le ministre a  dévoilé la liste des 10 pays les plus développés en technologie.IL s’agit  respectivement du Maroc qui arrive en tête  en raison de son contrôle sur les exportations technologiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (45%) ainsi que la réalisation de plus de 10% de croissance annuelle dans les secteurs de la technologie de l’information et de la communication durant les cinq dernières années.

L’Egypte occupe la deuxième place grâce à la croissance rapide du secteur de la technologie et une moyenne d’exportations de plus de 3.5 milliards de dollars, soit un taux de croissance annuel de 9%.

Le Kenya qui bénéficie de l’initiative Silicon Savannah arrive en 3e position. Le Nigéria, l’Ouganda, le Ghana, le Madagascar, le Botswana, le Zimbabwe et le Rwanda complètent cette liste.

De son côté le président de la région Tanger Tétouan Al Hoceima, Ilyass El Omari, a indiqué que Cy Fy Africa intervient dans un contexte où la technologie commence a être un moteur clé de la croissance et de la création d’emplois dans beaucoup  de pays africains.

Et d’ajouter que, « le développement technologique rapide en Afrique a conduit à la concurrence des entreprises internationales pour stimuler les investissements dans les pays du continent, d’autant plus que le marché des technologies de l’information n’est pas saturé et conserve des opportunités de croissance »

Rappelons que CyFy africa est une plateforme prééminente de l’Asie qui a été lancé en 2013.  Cette initiative permet aux gouvernants de discuter des dimensions économiques, politiques et stratégiques du cyberespace.

Ibrahima jr Dia
financialafrik

Aller en haut