mardi 18 juin 2019
Accueil / Bourse / Dassault Systèmes signe sa plus grosse acquisition avec Medidata

Dassault Systèmes signe sa plus grosse acquisition avec Medidata

Dassault Systèmes signe sa plus grosse acquisition avec Medidata

Dassault Systèmes va débourser 5,8 milliards de dollars (5,1 milliards d’euros) pour acquérir le spécialiste américain des solutions logicielles dédiées aux essais cliniques Medidata Solutions, signant la plus grosse acquisition de son histoire pour devenir un acteur clef dans la santé.

Dans un communiqué publié mercredi matin, le groupe français a annoncé qu’il prévoyait de verser 92,25 dollars par action, entièrement en numéraire, pour mettre la main sur la société cotée au Nasdaq.

C’est la première fois que l’éditeur de logiciels de conception et de fabrication franchit le seuil du milliard d’euros pour une acquisition.

Afin de la financer, le groupe a signé une facilité de financement de quatre milliards d’euros avec un groupe de banques, incluant un emprunt à hauteur d’un milliard d’euros et trois milliards d’euros d’obligations. Le reste de la transaction sera financée via 1,3 milliard d’euros de trésorerie disponible.

« Medidata est une société parfaitement alignée avec nos objectifs de croissance et représente un élargissement de notre offre pour les sciences de la vie », a dit à des journalistes le directeur financier de Dassault Systèmes Pascal Daloz.

Dassault Systèmes, qui s’est positionné sur le segment de la recherche et des sciences de la vie depuis 2010, ambitionne de faire de la santé son deuxième marché après les transports grâce à cette acquisition.

Medidata permettra à Dassault Systèmes d’offrir une offre complète dans l’innovation médicale grâce à son expertise dans les essais de nouveaux traitements médicaux auprès de patients.

Fondée en 1999, Medidata, qui est basée à New York et emploie 2.800 personnes, a dégagé un chiffre d’affaires de 636 millions de dollars en 2018, principalement aux Etats-Unis, pour une marge d’exploitation de 23,4%.

Son rachat devrait avoir un impact positif sur les comptes du groupe à partir de 2020, a déclaré Pascal Daloz.

L’ACTION DASSAULT

Mardi, le titre Medidata a terminé à 94,75 dollars. Le 22 avril, il avait bondi de 14,1% sur une journée après des informations de presse faisant état d’un intérêt de Dassault Systèmes pour l’entreprise. Depuis le début de l’année, il est en progression de 40,5%.

En Bourse, l’action de Dassault Système affiche un recul de 0,84% à 135,3 euros à 10h00 alors que le CAC 40 cède 0,42% au même moment. Depuis le début de l’année, l’éditeur de logiciels affiche un gain de 30% en Bourse, porté notamment par des résultats en hausse au premier trimestre.

« L’opération (…) traduit les ambitions particulièrement élevées du management de Dassault Systèmes quant au potentiel du marché des Sciences de la Vie qui présente selon lui un potentiel au moins aussi important que celui des métiers historiques du groupe », estiment les analystes d’Invest Securities dans une note.

La création de valeur pourrait être limitée à court terme au vu de la valorisation payée, ajoutent cependant les analystes, selon lesquels l’opération pourrait avoir un impact positif de l’ordre de 5% sur le bénéfice net par action.

L’opération, qui a été approuvée à l’unanimité par les conseils d’administration des deux sociétés, doit être bouclée au cours du dernier trimestre de 2019.

Outre le feu vert des autorités de concurrence, qui ne devrait pas poser de problème, Dassault Systèmes a également sollicité l’autorisation du Comité américain pour l’investissement étranger (CFIUS) qui contrôle les rachats d’entreprises américaines stratégiques par des acteurs étrangers.

(Gwénaëlle Barzic, édité par Benoît Van Overstraeten et Jean-Michel Bélot)

flipboard

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut