Accueil / Développement / Des web-visites, pour les Ivoiriens, de l’exposition “Les maîtres-sculpteurs…

Des web-visites, pour les Ivoiriens, de l’exposition “Les maîtres-sculpteurs…

Des web-visites, pour les Ivoiriens, de l’exposition “Les maîtres-sculpteurs…

Des web-visites, pour les Ivoiriens, de l’exposition “Les maîtres-sculpteurs de Côte d’Ivoire”.

Paris – Visiter l’exposition “Les Maîtres de la sculpture de Côte d’Ivoire” depuis ce pays, via internet, c’est ce que propose le musée du quai Branly où sont présentées jusqu’au 26 juillet 300 pièces d’une quarantaine d’artistes.

Du 1er juin jusqu’à la clôture de l’exposition, la société des Amis du quai Branly, présidée par Lionel Zinsou, organise des web-visites, en direct, animées par un conférencier du musée. Elles sont organisées sur une dizaine de sites en Côte d’Ivoire (musée, école, université…), tous connectés à une plateforme en ligne grâce à un partenariat avec Orange, annonce le Quai Branly dimanche dans un communiqué.

Il est possible de suivre la visite depuis une salle de cinéma, une salle de classe ou de conférence, via un tableau numérique interactif ou un vidéoprojecteur et “d’échanger en direct, de chaque côté de l’écran”, explique le musée.

“Les équipements mis à la disposition du guide permettent d’enrichir la visite avec des sons et des films documentaires”, précise le quai Branly. En présentant les oeuvres de ces maîtres-sculpteurs, certains reconnus, d’autres qu’on n’identifient que par leur style, l’exposition bouscule l’idée reçue selon laquelle l’art africain n’est qu’anonyme et collectif.

Le sites retenus pour ces web-visites sont, à Abidjan, le Musée des Civilisations de Côte d’Ivoire (MCCI, le 1er juin et le 20 juillet), le Lycée Blaise-Pascal (1er juin), l’Agence OCIT Alpha 2000 (8 juin), l’Institut Goeth (15 juin), l’Ecole de Formation Artistique et Culturelle (EFAC, 29 juin), ainsi qu’à Grand-Bassam, à la Maison du Patrimoine (6 juillet), à Bouaké, au
Centre Culturel Jacques Aka (13 juillet) et à Cocody, à l’Université FHB (20 juillet).

fa/fio/DS
abidjan.net

Aller en haut