Accueil / Finances / Deutsche Bank doit payer le prix pour emprunter

Deutsche Bank doit payer le prix pour emprunter

Deutsche Bank doit payer le prix pour emprunter

La première banque allemande vient d’émettre pour 4,5 milliards de dollars de dette en placement privé avec une prime de risque importante. Sur l’Euribor, elle emprunte à des conditions moins bonnes qu’une banque grecque.

Les négociations entre Deutsche Bank et la justice américaine dans le dossier des «subprimes» n’affecte pas seulement le cours de Bourse, mais également les conditions de financement de l’établissement. Après avoir émis pour 3 milliards de dollars de dette en placement privé la semaine dernière, Deutsche Bank vient de remettre le couvert pour une opération à 1,5 milliard de dollars.

Prime de risque importante

Pour la plus récente émission, l’établissement s’est adressé principalement aux mêmes investisseurs que la semaine dernière, rapporte une source de Bloomberg . Signe de sa situation difficile, le coût de financement est deux fois plus élevé qu’il y a un an, selon l’agence financière. Deutsche Bank offre un coupon de 4,25 %. La prime de risque est élevée : 300 points de base par rapport aux obligations d’Etat américaines à 10 ans. Ces opérations s’inscrivent dans le cadre d’un programme plus large lancé en juin visant à émettre 80 milliards d’euros.

Contourner la défiance des marchés

Le choix d’une émission en placement privé, consistant à ne s’adresser qu’à une poignée d’investisseurs et non aux marchés dans leur ensemble, peut s’expliquer par la défiance ambiante des investisseurs vis-à-vis de la première banque allemande. Depuis que le Département américain de la justice lui a réclamé 14 milliards de dollars dans le dossier des subprimes, la titre de l’établissement a plongé au plus bas depuis 1983 . Les marchés craignent une augmentation de capital et doutent de la santé générale de la banque. Le cours s’est néanmoins un peu repris après une information de l’AFP sur un accord à 5,4 milliards de dollars .

Euribor : Deutsche Bank, pire qu’une banque grecque

Autre signe que l’établissement traverse une période difficile : les taux auxquels les banques européennes se prêtent de l’argent en euros (Euribor). Deutsche Bank payent plus que ses pairs européens, y compris que des banques grecques et italiennes, relève Reuters.

Le taux Euribor par banque au 10 octobre. - European Money Markets Institute
Le taux Euribor par banque au 10 octobre. – European Money Markets Institute

Pire, sur les périodes de 9 et 12 mois, Deutsche Bank est la seule banque européenne à payer pour emprunter au sein d’un groupe de 20 établissements, selon les données de l’European Money Markets Institute , alors que les autres bénéficient de taux négatifs . Concrètement, cela veut dire que les banques entre elles ont actuellement plus confiance en Monte dei Paschi et en la Banque nationale de Grèce qu’en Deutsche Bank.

Monte dei Paschi enchaîne pourtant les plans de sauvetage et augmentations de capital. La valeur de son titre a perdu 85% depuis le début de l’année et l’action ne vaut plus que 17 centimes. Le titre de la Banque nationale de Grèce (-42% depuis le premier janvier) s’échange à peine contre 19 centimes. Celui de Deutsche Bank a certes perdu 45% sur cette période, mais il vaut encore 12,40 euros.

Etienne Goetz / lesechos.fr

Aller en haut