Accueil / International / Ukraine : Les Multinationales Prédatrices De L’Agrobizness En Ambuscade

Ukraine : Les Multinationales Prédatrices De L’Agrobizness En Ambuscade

Ukraine : Les Multinationales Prédatrices De L’Agrobizness En Ambuscade

L’Ukraine n’est pas seulement convoitée pour sa position géo stratégique avancée dans le cadre d’une confrontation US UE OTAN contre la Russie. L’Ukraine possède 1/3 des terres arables de l’Europe, est le troisième exportateur mondial de mais et de blé. Les vautours de l’agrobizness Monsento & C° aidés par les liquidateurs de la souveraineté des états nations le FMI et la BM convoitent ce pays dirigé par la mafia juive ukrainienne et ses milices néo nazies 5ème colonne de la dictature ultra libérale USSioniste.

Un an aprés le coup d’état de la junte judéo néo nazie ukrainienne à la solde des US UE OTAN et la formation d’un gouvernement dont trois ministres sont des étrangers naturalisés ukrainiens juste avant d’être nommés l’Ukraine est en passe de tomber entre les mains de la mafia internationale de l’agrobizness Monsento en tête.

Natalie Jaresko, nommée au poste de ministre des finances est une américaine qui œuvre depuis le milieu des années 90 en Ukraine un cheval de Troie de la dictature ultra libérale USSioniste. Jaresko était à la tête d’un fond d’investissement privé crée par le gouvernement US pour investir en Ukraine. Jaresko est également présidente du conseil d’administration d’Horizon Capital une société d’investissement qui gére différents investissements occidentaux en Ukraine.

Ces nominations de ministres étrangers dont Jaresko, au gouvernement ukrainien par le milliardaire et mafieux juif israélo ukrainien Porochenko est la preuve que l’économie ukrainienne est tombée entre les mains de technocrates gestionnaires des intérêts occidentaux aux dépends des intérêts du peuple ukrainien dont les richesses sont entrain d’être pillées par cette mafia internationale qui agit de mêche avec les politiciens corrompus qui dirigent ces pays occidentaux.

Hollande et Merkel se sont rendus à Kiev puis à Moscou pour tenter d’épargner au régime fasciste au pouvoir à Kiev une cuisante défaite dans l’Est du pays. Merkel a elle-même déclaré qu’ils n’y étaient pas allés comme médiateurs neutres mais pour défendre les intérêts de la France de l’Allemagne et principalement de l’UE.

En clair ce n’est pas pour arrêter le bain de sang – la guerre civile a déjà couté la vie à 50 000 personnes civils et militaires fait des milliers de blessés sans parler des destructions masssives de quartiers résidentiels et d’infrastructures – que Merkel et Hollande se sont déplacés mais pour défendre les intérêts des multinationales dont la Mafia de l’agrobizness Monsento & C°.

Selon deux rapports du Oakland Institute :

“The Corporate Takeover of Ukrainian Agriculture” – La main mise des multinationales sur l’agriculture ukrainienne ;

“Walking on the West Side: The World Bank and the IMF in the Ukraine Conflict” – se ranger du côté de l’Occident : la BM et le FMI dans le conflit en Ukraine ;

le secteur agricole est l’une des principales cibles des investissements étrangers et des prédateurs qui les accompagnent.

Pour le FMI et la BM c’est un secteur qu’il faut réformer en priorité. Ces deux institutions anti démocratiques ont félicité le régime judeo néo nazi de Kiev prêt à sacrifier les intérêts du peuple ukrainien sur l’autel de la Mafia internationale de l’agrobizness.

La feuille de route fournie à ce régime par le FMI et la BM pour le secteur de l’agriculture comprend des conseils pour faciliter l’acquisition de terres arables en Ukraine notamment par des acheteurs étrangers, réduire au maximum les lois de régulation et de contrôle sur l’alimentaire et l’industrie agro alimentaire, et réduire aussi les taxes imposées aux multinationales de même que les droits de douane.
,
Les vautours de la Mafia internationale de l’agrobizness Monsento & C° convoitent les richesses agricoles de l’Ukraine. L’Ukraine possède 1/3 des terres arables de toute l’Europe, est 3ème exportatrice mondiale de mais et de blé. L’Ukraine est renommée pour ses 32 millions d’hectares de terres fertiles composées de vastes terrains de riche terre noire.

Les manœuvres politico mediatiques et militaires pour faire tomber l’Ukraine dans la nacelle des prédateurs occidentaux depuis un an font partie du combat de la dictature ultra libérale USSioniste pour s’emparer des richesses mondiales et contrôler le Monde. Contrôler l’alimentation mondiale ses circuits de production transformation et de distribution est l’un des objectifs de cette dictature ultra liberale USSioniste UE OTAN.

La présence de multinationales de l’agro alimentaire en Ukraine se développe rapidement avec la main mise sur plus de 1.6 million d’hectares de terres arables des prédacteurs tels Monsento, Cargill, DuPont entre autres. Ces prédateurs sont implantés en Ukraine depuis quelques années déjà mais leurs investissements se sont multipliés.

Cargill par exemple a développé son commerce de pesticides, de semences et de fertilisants et a récemment accru ses investissements pour mettre la main sur le stockage de grain, l’alimentation animale. Cargill a injecté des fonds et obtenu des parts de UkrLandFarming la plus grande entreprise d’agrobizeness du pays avec la complicité de la Mafia juive ukrainienne et leurs dévoués serviteurs néo nazis soit disant patriotes. Ces néo nazis sont plus obnibulés par leur chasse xénophobe aux Russes que par la protection des biens et richesses de leur pays et du peuple ukrainien.

De même Monsento a doublé la taille de son équipe de technocrates sur place ces 3 dernières années. En Mars 2014 quelques semaines avant que le Président Yanukovych soit chassé du pouvoir par la junte judéo néo nazie de Kiev, Monsento a investi 140 millions de $ dans la construction d’une usine de semences en Ukraine.

DuPont a aussi accru ses investissements et a annoncé en Juin 2013 qu’il comptait investir dans une nouvelle usine de semences dans le pays.

Les multinationales occidentales prédatrices ont non seulement pris le contrôle des secteurs profitables de l’agrobizness et des activités agricoles, mais pour consolider leur main mise sur l’agriculture de tout le pays elles ont commencé à s’emparer de l’intégration verticale du secteur agricole et ont aussi étendu leur emprise sur les infrastructures et le transport.

Cargill posséde maintenant au moins quatre usines de fabrication d’élévateurs à grain et deux usines de tri de graines de tournesol pour la fabrication d’huile de tournesol. En Décembre 2013 Cargill a acquis 25 % + 1 des parts du terminal à grain situé dans le port de Novorossiyuk sur la Mer Noire d’une capacité de 3.5 millions de tonnes de grain par an.

Tous les aspects de la chaîne d’approvisionnement agricole en Ukraine – de la production de semences et autres produits agricoles jusqu’au transport de produits manufacturés exportés – sont de plus en plus sous contrôle des multinationales occidentales.

Les institutions européennes et américaines ont largement contribué à la main mise des multinationales prédatrices de l’agrobizness sur le secteur agricole ukrainien. Le coup d’état de la Mafia juive ukrainienne et de ses sbires néo nazis sponsorisé par les US UE OTAN visait entre autres à développer ce contrôle des richesses agricoles au détriment des échanges donnant donnant avec la Russie. En Octobre 2014 la secrétaire du commerce US, Penny Pritzker a rencontré le premier ministre ukrainien, le milliardaire mafieux juif Arsenly Yatzenyuk, et réaffirmé le soutien de Washington à la réforme probizness de Kiev dans le secteur agricole.

L’Ukraine ravagée par une guerre civile qui dure depuis plus d’un an n’a pas au sein de sa population de mouvement anti OGM les ukrainiens étant bien plus occupés à lutter pour survivre au quotidien. Mis à part une élite corrompue qui s’est enrichie sur le dos du peuple aprés l’indépendance dans les années 90 la majorité des Ukrainiens sont pauvres et travaillent souvent pour des salaires de misère.

L’UE et les US oeuvrent main dans la main pour s’emparer de l’agriculture ukrainienne. L’Ukraine pourrait bien devenir la porte d’entrée de produits agricoles avec OGM sur le marché européen non seulement à cause de l’emprise croissante de Monsento dans le secteur agricole de ce pays mais aussi parce que bien que l’Ukraine interdise la production d’OGM une clause (Article – 404) de l’Accord d’Association entre l’UE et l’Ukraine stipule que les deux parties s’engagent à coopérer pour « étendre l’utilisation des biotechnologies » à l’intérieur du pays.

Actuellement l’Ukraine est dispensée de taxes sur tous ses produits exportés sur le marché européen. Ses produits agricoles viennent ainsi concurrencer sérieusement les mêmes produits issus des agricultures de pays membres de l’UE dont la France.

Il est grand temps que les Français ouvrent les yeux et au lieu de se laisser bercer par la propagande anti russe des médias complices de dirigeants politiques soumis à la dictature ultra libérale USSioniste réagissent pour sauver leur propre agriculture et aide les Ukrainiens à sauver la leur des multinationales prédatrices sur le point de contrôler leur production alimentaire pour les asservir.

planetenonviolence.org

Aller en haut