Accueil / Mines & Energies / Djibouti et Addis-Abeba se lancent dans un méga projet gazier de 4 milliards $

Djibouti et Addis-Abeba se lancent dans un méga projet gazier de 4 milliards $

Djibouti et Addis-Abeba se lancent dans un méga projet gazier de 4 milliards $

Jeudi, Djibouti a vu la pose de la première pierre d’un grand projet gazier qui comprend la réalisation d’un gazoduc, d’une usine de traitement de gaz et d’un terminal d’exportation qui coûteront au total 4 milliards $. Le projet permettra à l’Éthiopie d’exporter jusqu’à 12 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an via un conduit long de 700 km qui reliera les deux pays. L’usine de traitement du gaz qui sera installée à Damerji aura une capacité de 10 Mtpa à sa mise en service.

Le principal investisseur dans le projet est la compagnie chinoise POLY-GCL Petroleum Group Holdings Ltd. Les travaux démarreront avant la fin du premier semestre 2016 et devraient durer 3 ans selon les responsables de la compagnie. «Ce projet implique trois pays : Djibouti, l’Éthiopie et la Chine qui ont décidé de travailler ensemble afin de faire de ce projet une réussite, le plus rapidement possible. Cette cérémonie de pose de première pierre fait suite à la signature d’un accord-cadre entre Djibouti et POLY-GCL en octobre 2014, d’un protocole d’accord entre Djibouti et l’Éthiopie en février 2015, et d’un accord entre l’Éthiopie et POLY-GCL en septembre à 2015», a déclaré le ministre djiboutien de l’Énergie Ali Mahmoud Yacoub.

«Djibouti se situe au carrefour de l’une des routes maritimes les plus fréquentées du monde, reliant l’Europe, l’Extrême-Orient, de la Corne de l’Afrique et du Golfe. Il est une passerelle naturelle pour l’Afrique, fournissant mer, air, liaisons ferroviaires et routières», a ajouté le responsable.

Le nouveau pipeline et les installations connexes font partie du plan du gouvernement de développer l’infrastructure dans tout le pays et conduira à des liens économiques plus étroits avec l’Éthiopie. Il est également une excellente occasion de renforcer la politique d’intégration régionale. En effet, Djibouti et l’Éthiopie cherchent à étendre cette politique au secteur de l’énergie.

De son côté, Barton Yu, le PDG de POLY-GCL, a déclaré: «Ceci est un projet énergétique important pour POLY-GCL dans notre effort de développer une coopération mutuellement bénéfique avec les gouvernements de Djibouti et de l’Éthiopie. Il permettra d’améliorer le bien-être des peuples djiboutiens et éthiopiens, tout en créant un impact positif sur la sécurité énergétique de la Chine». En effet, selon les termes de l’accord, le gaz qui transitera par les deux pays servira en partie à répondre aux besoins énergétiques de l’empire du milieu.

Le méga projet de gaz deviendra le deuxième projet énergétique d’envergure entre Djibouti et Addis-Abeba. En Septembre 2015, les deux pays avaient signé un accord de 1,5 milliard $ pour la construction d’un pipeline de 550 km destiné à transporter le pétrole raffiné de Djibouti à Awash dans le centre de l’Éthiopie.

Olivier de Souza
agenceecofin.com

Aller en haut