Accueil / Auto & Transports / Djibouti inaugure sa section du chemin de fer Éthiopie-Djibouti

Djibouti inaugure sa section du chemin de fer Éthiopie-Djibouti

Djibouti inaugure sa section du chemin de fer Éthiopie-Djibouti

Djibouti a inauguré sa section de la ligne de chemin de fer de 752,7 km qui reliera Addis Abeba, capitale de l’Éthiopie, au port de Djibouti sur la mer Rouge.

Cette cérémonie d’inauguration organisée à la station de chemin de fer de Nagad à Djibouti marque officiellement l’achèvement du chemin de fer Éthiopie-Djibouti, une ligne ferroviaire de construction chinoise qui est le premier chemin de fer transnational électrifié d’Afrique.

Cette section de 100 km comportant trois stations à Djibouti a débuté à la frontière avec l’Éthiopie pour s’achever au port de Djibouti.

Le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, et le président djiboutien Ismail Omar Guelleh ont procédé à cette inauguration, saluant cette ligne ferroviaire comme un nouveau symbole de l’amitié toujours croissante entre la Chine et l’Afrique.

Le Premier ministre éthiopien a déclaré que ce projet conforterait considérablement le développement des deux pays et renforcerait leur contribution au marché mondial.

“Ce projet magnifique jouera un rôle indispensable pour réaliser la pleine mesure de notre croissance économique (…) Cette ligne ferroviaire améliorera le paysage socioéconomique des deux pays”, a-t-il dit.

M. Desalegn a observé que l’ancien système ferroviaire ne fonctionnait pas depuis près de vingt ans, tandis que le chemin de fer électrique nouvellement construit renouvellera et améliorera le fonctionnement normal du couloir commercial entre éthio-djiboutien.

Le président djiboutien a déclaré que ce chemin de fer contribuerait au développement économique global des deux pays et marquerait l’ouverture d’une nouvelle ère dans les relations entre l’Éthiopie et Djibouti.

Yuan Li, président de la China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC), a également fait vœu d’augmenter encore davantage les investissements de la CCECC en Ethiopie et à Djibouti pour porter l’économie des deux pays à des niveaux supérieurs.

“Le gouvernement chinois soutient la construction de la Nouvelle Route de la Soie par des grands efforts, et Djibouti et l’Éthiopie sont deux acteurs importants dans cette vision”, a-t-il déclaré.

“L’économie chinoise est fortement complémentaire de celles de Djibouti et de l’Éthiopie, et les opportunités de coopération sont immenses”, a-t-il dit.

Conçue pour atteindre une vitesse de 120 km/h, cette nouvelle liaison ferroviaire réduira le temps de trajet du port de Djibouti à Addis Abeba à moins de 12 heures, contre trois jours par route.

Beaucoup de conducteurs locaux ont exprimé leur enthousiasme face à l’ouverture de cette nouvelle ligne qui devrait désengorger le trafic entre les deux pays.

DJIBOUTI, 10 janvier (Xinhua)

Aller en haut