Accueil / Auto & Transports / Du 16 au 19 février 2017, Monaco compte réinventer le Salon automobile

Du 16 au 19 février 2017, Monaco compte réinventer le Salon automobile

Du 16 au 19 février 2017, Monaco compte réinventer le Salon automobile

La Principauté organisera dans quatre mois son premier salon international de l’automobile. Il prendra une forme originale, puisqu’il sera “à ciel ouvert”, avec différentes zones d’exposition réparties dans toute la ville. Il est présenté comme le premier salon “où l’écologie, l’innovation, la technologie et le prestige ont rendez-vous avec la mobilité”.

Le Salon de Monaco en bref

- Du jeudi 16 au dimanche 19 février 2017, de 10h à 19h.

- Journée dédiée aux conférences le 17 février.

- Prix de l’entrée (jusqu’au 30 novembre) : 10 €. Gratuit pour les moins de 10 ans.

- 11 lieux d’exposition dans la Principauté (voir la carte sur le site officiel).

Monaco veut son grand Salon. La démarche est légitime, l’histoire de la Principauté est intimement liée à l’automobile, même si le grand public a surtout en tête l’aspect sportif avec les célèbres Grand Prix de Formule 1 et Rallye de Monte-Carlo. Mais sous la houlette de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, très attentif à l’écologie, le Salon va surtout s’inscrire « dans une démarche de développement durable et responsable, tout en veillant à maîtriser son impact sur l’environnement ».

Le Salon suivra trois grands thèmes : écologie (avec les véhicules électriques, hybrides, hydrogènes…), innovation (pour les véhicules connectés, autonomes…) et bien évidemment prestige (avec les firmes sportives et luxueuses). Les organisateurs annoncent pour l’instant une trentaine de marques, dont Mercedes, Porsche ou Tesla. Mais le salon ne sera pas réservé à l’élite de la production automobile puisque des constructeurs plus populaires sont inscrits, à l’image de Suzuki ou Mazda. À noter que ce dernier n’avait pas fait le déplacement au Mondial de l’Automobile ! En revanche, la présence des grands constructeurs français n’est pas encore officialisée.

11 lieux d’exposition

Le 1er Salon International de l’Automobile de Monaco (SIAM) se tiendra du 16 au 19 février 2017. Mais cet événement veut bousculer les codes établis. Pour les organisateurs, il n’est pas question de proposer une exposition classique, où les constructeurs se côtoient dans les différents pavillons d’un centre d’exposition, comme c’est le cas à Paris, Genève ou Francfort.

Pour se démarquer, ils proposent un concept inédit : un salon « à ciel ouvert ». Les marques seront ainsi réparties sur onze lieux de la Principauté : quai Albert 1er, place du Palais Princier, place du Casino, héliport, plage du Larvotto… Les visiteurs pourront relier ces endroits à l’aide de navettes électriques. Ils auront aussi la possibilité de profiter des trajets pour tester les dernières nouveautés.

Le 17 février seront proposées des conférences sur des sujets liés aux “défis de l’automobile d’aujourd’hui et de demain”. De plus, les organisateurs ont décidé de mettre à l’honneur vingt start-up qui dévoileront leurs innovations dans le domaine de l’éco-mobilité.
La billetterie est déjà ouverte

Le Salon propose actuellement un tarif spécial. Jusqu’au 1er décembre, il est possible d’acheter un billet d’entrée à 10 € seulement. Le ticket comprend l’accès aux stands et les transports en navette. Pour les enfants de moins de dix ans, c’est gratuit. L’organisation met également en vente une quinzaine de packs qui combinent l’entrée au salon avec des activités dans la Principauté. Par exemple, il y a un pack dégustation de bières pour 20 €, une visite guidée de Monaco à 65 € ou une balade en Ferrari autour de la Principauté pendant 30 minutes, facturée 205 €. Il y a aussi des packs avec l’hôtel pour ceux qui habitent loin.

4 questions à Nicolas Hesse, directeur général du Salon

- Le Salon de Monaco veut réinventer le Salon automobile. Le modèle traditionnel, comme le Mondial de Paris, est dépassé ?

Nous souhaitons proposer un événement différent, qui en premier lieu change radicalement de cadre et d’ambiance, un salon qui se veut plus proche des visiteurs, où les exposants communiquent différemment, dans un format plus court, moins cher et permet aux visiteurs de découvrir la mobilité d’aujourd’hui et de demain, mais aussi d’essayer les voitures rapidement et facilement dans un lieu de rêve.

- Les visiteurs vont-ils découvrir des nouveautés en avant-première mondiale ou européenne ?

Je ne peux pas encore dévoiler la liste des nouveautés présentes au Salon, mais il y aura de belles surprises !

- Les grands constructeurs français ne sont pas encore annoncés. Boudent-ils ce Salon ?

Nous n’avons pas encore dévoilé la liste finale des exposants, mais il y aura à la fois des marques étrangères et des marques françaises.

- Comment ne pas donner l’impression d’être un Salon réservé à une élite ?

Monaco est un état mondialement connu pour l’excellence de son art de vivre haut de gamme, mais contrairement à ce que l’on peut parfois penser, c’est aussi une ville dans laquelle tout le monde peut passer un bon moment quel que soit son budget avec des gammes de restaurants, d’hôtels, et d’activités pour toutes les bourses.

Les visiteurs vont pouvoir d’une part rêver devant des marques de prestige, parfois absentes de grands salons internationaux, mais ils découvriront aussi les nouveautés de constructeurs premium et généralistes, ainsi que des équipementiers et des solutions de mobilité d’avenir. L’automobile est avant tout une passion universelle, c’est pourquoi son accès doit être possible à tous. En ce sens nous avons établi le prix du billet d’entrée à 15 €, et en promotion sur notre site et chez notre partenaire Fnac à 10 € jusqu’au 1er décembre.

Florent Ferrière
caradisiac.com

Aller en haut