jeudi 12 décembre 2019
Accueil / International / Du lithium en Alsace

Du lithium en Alsace

Du lithium en Alsace

Le groupe Fonroche Géothermie annonce avoir découvert un important site de lithium en Alsace, dans l’Est de la France. Le lithium, ce métal très recherché pour les véhicules électriques, représente aujourd’hui un marché stratégique.

C’est en procédant à des forages sur plusieurs sites en Alsace que le groupe Fonroche a prélev, des eaux fortement chargées en lithium. Le groupe explorait le sous-sol, dans l’objectif d’y construire des centrales de géothermie profonde. Une découverte significative. Les premières analyses des réserves alsaciennes confirment la présence d’un lithium, en qualité et quantité très prometteuse. Ce qui permettrait, d’envisager, une production, de près de 1 500 tonnes, par an.

Un volume qui représente 10% des besoins annuels d’approvisionnement, pour la France. Mais à terme, la montée en cadence pourrait atteindre près de 40% de la demande industrielle, en lithium. Autre avantage et non des moindres : la technique d’extraction en Alsace ne nécessiterait aucune fracturation hydraulique. Ce qui permettrait la production d’un lithium propre, sans impact sur l’environnement.

Les besoins vont doubler d’ici 2025

Le lithium représente, aujourd’hui, un marché stratégique. Traditionnellement, utilisé dans la verrerie, l’électrification des transports a changé la donne. Il est, désormais, convoité par les fabricants de batteries et les constructeurs automobiles, pour les véhicules électriques. Les besoins pour ce métal pourraient doubler d’ici 2025. Aujourd’hui, la production mondiale est concentrée géographiquement. La quasi-totalité provient d’Australie ou d’Amérique latine, Argentine, Bolivie et Chili.

L’Europe ne manque pas de lithium également. Le Portugal, avec plus de 400 tonnes par an, est le premier producteur du continent. Les autres réserves importantes se situent en Finlande, en Allemagne, en Autriche et en Serbie, où le géant minier, anglo-australien, Rio Tinto a mis la main sur un site très prometteur.

Myriam Berber
rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut