Accueil / Mines & Energies / Echec de vente du deuxième plus gros diamant au monde

Echec de vente du deuxième plus gros diamant au monde

Echec de vente du deuxième plus gros diamant au monde

La maison de vente aux enchères Sotheby’s a échoué à vendre «Lesedi la Rona», une pierre massive de 1 111 carats, découverte en novembre 2015 par la compagnie minière Lucara Diamond à sa mine Karowe au Botswana. La société a déclaré que l’offre maximale, qui était de 61 millions $, n’a pas atteint le prix de réserve qu’elle s’est fixé, soit 70 millions $. Dans le domaine des ventes aux enchères, rappelons-le, un prix de réserve est un prix minimum confidentiel (qui n’est connu que du vendeur), autrement dit le prix le plus bas auquel un vendeur accepte de vendre un objet.

Lucara Diamond, qui est en quête d’autres alternatives pour la vente de son joyau, a néanmoins souligné qu’elle n’était pas «pressée» de vendre la pierre. «Lucara a un bilan solide, sans dette et de bonnes ventes régulières de produits. Notre position financière n’exige pas la vente du diamant», a déclaré son PDG, William Lamb (photo). La société a en outre déclaré qu’une des options serait de vendre le diamant à travers une transaction similaire à celle de «The Constellation», pierre de 812,77 ct qu’elle a vendu au prix record de 63,11 millions $ grâce à un partenariat établi avec le diamantaire Nemesis International.

Lesedi La Rona, signifiant «Notre Lumière», est le plus gros diamant brut découvert depuis le «Cullinan», pierre de 3106 carats exhumée en Afrique du Sud en 1905.

Lucara Diamond Corp détient à 100% la mine Karowe au Botswana et à 75% le projet de diamant Mothae au Lesotho.

Louis-Nino Kansoun
agenceecofin.com

Aller en haut