Accueil / Finances / Ecobank récompense les start up du secteur des finances

Ecobank récompense les start up du secteur des finances

Ecobank récompense les start up du secteur des finances

 

 

Ecobank, le groupe bancaire panafricain basé à Lomé, a récompensé le 21 juin, les start up africaines intervenant dans le secteur de la technologie financière. Dénommé Ecobank FinTech Challenge, le concours a connu la participation de huit pays.  A l’arrivée, les trois meilleurs développeurs ont été retenus et primés.

A LIRE AUSSI...
  Six mois ont été nécessaires pour voir le dénouement le premier de concours Ecobank FinTech Challenge, dédié aux start-up intervenant dans le secteur de la technologie financière à l’échelle du continent.

800 candidats venus du Burkina Faso, de l’Algérie, du Ghana, du Kenya, du Nigéria, de l’Afrique du Sud, et des États-Unis ayant remué leurs méninges pour sortir des innovations de grande utilité financière, dont vingt retenus à l’étape de la finale. Mais la dernière ligne droite de la compétition a vu au podium, les trois meilleures start up, toutes d’origine nigériane.

Le premier prix d’une valeur de 10 000 dollars part à IroFit grâce à une application qui peut permettre aux banques d’effectuer des transactions financières en temps réel sans connexion internet. Le deuxième prix, d’une valeur de 7000 dollars, est remporté par Kudi.Al, une start-up qui offre des services de facilitation de mode de paiements et d’analyse prédictive grâce à l’utilisation de méga-données (big data). Le troisième prix d’une valeur de 5000 dollars est remporté par Paylater qui propose, via un smartphone et une connexion, d’accorder à ses clients des prêts jusqu’à 500 000 nairas (1570 dollars).

Hormis les trois premières start-up, les 17 autres finalistes bénéficieront également de la part d’Ecobank, des accompagnements variés pendant un an.

Celles qui réussiront à percer le marché verront leurs applications déployées dans les l33 pays déjà conquis par Ecobank en Afrique. Il est même envisagé qu’à terme, elles deviennent des partenaires fournisseurs de services à Ecobank.

La Rédaction

 

Aller en haut