jeudi 24 septembre 2020
Accueil / International / Économie mondiale : l’investissement international toujours en berne

Économie mondiale : l’investissement international toujours en berne

Économie mondiale : l’investissement international toujours en berne

Les tensions géopolitiques et commerciales et la montée du protectionnisme auront encore pesé sur l’investissement international.

En 2019, et pour la quatrième année consécutive, les investissements directs étrangers (IDE) ont reculé pour atteindre 1394 milliards de dollars, a relevé la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced). Les tendances des IDE sont variées selon les régions. Les flux vers l’Afrique ont augmenté de 3% atteignant 49 milliards de dollars. Pour la quatrième année consécutive les IDE ont reculé en 2019 pour atteindre 1 394 milliards de dollars a indiqué la Cnuced dans son rapport annuel sur les IDE.

Les tensions géopolitiques et commerciales auront encore pesé. Mais, l’on semble entrevoir le bout du tunnel sur les dossiers Chine-USA et le Brexit. Par ailleurs, la montée du protectionnisme contribue à entraver l’investissement international.

Une situation hétérogène

Les tendances des IDE sont variées selon les régions. Les flux vers les pays développés ont baissé de 6% à 643 milliards de dollars alors que ceux dirigés vers des économies en développement sont demeurés stables à 695 milliards de dollars. Seules l’Afrique et l’Amérique latine ainsi que les Caraïbes étaient en hausse en 2019. Cette année, l’Afrique a capté 49 milliards de dollars, en hausse de 3%. Les poids lourds du continent que sont le Nigéria et l’Afrique du Sud continuent à rester attractifs aux yeux des investisseurs. La première économie africaine a attiré 3,4 milliards de dollars d’IDE alors que l’Afrique du Sud a drainé cinq milliards de dollars.

adiac-congo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut