dimanche 19 mai 2019
Accueil / Mines & Energies / EDF : confiant en un accord prochain sur Hinkley Point

EDF : confiant en un accord prochain sur Hinkley Point

EDF : confiant en un accord prochain sur Hinkley Point

EDF est entré « en négociations finales » avec la Chine en vue de la construction de deux réacteurs de type EPR en Angleterre et un accord pourrait être annoncé « dans les jours qui viennent », a déclaré dimanche le PDG du groupe français.

Le président chinois Xi Jinping effectue une visite officielle en Grande-Bretagne du 19 et 23 octobre et plusieurs accords bilatéraux sont attendus à cette occasion, dont un possible contrat pour la centrale nucléaire d’Hinkley Point, dans le sud-ouest de l’Angleterre.

« Nous sommes en négociations finales avec nos partenaires chinois. Nous avons terminé la partie avec le gouvernement britannique », a précisé Jean-Bernard Lévy au « Grand Rendez-vous » Europe 1-Le Monde-iTELE.

« Si tout se passe bien, nous pourrions dans les jours qui viennent annoncer un événement majeur : la première construction de nouvelles centrales nucléaires en Europe depuis l’accident de Fukushima », a-t-il ajouté.

Les deux réacteurs d’Hinkley Point, a-t-il confirmé, seront construits pas EDF. « Le fournisseur principal de la cuve, de tout un tas d’équipements (…), sera Areva ».

« Nous prévoyons de mettre en place un partenariat avec CGN (China General Nuclear Corp-NDLR), notre partenaire en Chine depuis plus de trente ans », a dit le PDG d’EDF.

« Nous parlons de centrales nucléaires françaises dans lesquelles il y aura un investisseur financier chinois. Il y aura aussi des ingénieurs chinois qui apprendront comment ça marche », a-t-il expliqué.

Le coût du projet est estimé à 16 milliards de livres (21,6 milliards d’euros).

(Sophie Louet)
zonebourse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut