mercredi 20 février 2019

Accueil / Finances / Edmond de Rothschild: l’externalisation de l’informatique terminée en 2018

Edmond de Rothschild: l’externalisation de l’informatique terminée en 2018

Edmond de Rothschild: l’externalisation de l’informatique terminée en 2018

Genève (awp) – Le groupe bancaire Edmond de Rothschild va encore travailler à l’externalisation de ses infrastructures informatiques durant un peu plus d’une année. Le projet prendra effet en avril 2018, a indiqué lundi à AWP l’établissement genevois, sans toutefois fournir davantage de détails quant à l’impact attendu sur l’emploi ou la rentabilité.

En janvier 2016, la banque annonçait mettre à l’étude l’externalisation d’une partie de ses activités informatiques et également celles de ses filiales suisses et luxembourgeoises. Edmond de Rothschild a entamé à cet effet des négociations avec le prestataire de services tessinois B-Source.

Dans une prise de position diffusée samedi, le syndicat luxembourgeois Banques et Assurances (SBA), affilié à OGB-L, affirme que ce projet entraînera le licenciement de 18 personnes travaillant auprès d’Edmond de Rothschild (Europe), basé au Grand-duché. La banque n’a pas commenté ces allégations.

Elle précise néanmoins avoir pris des mesures d’accompagnement vis-à-vis de ses collaborateurs pour leur permettre de retrouver un emploi « soit en mobilité interne soit en externe, au terme du projet ».

Par ailleurs, le syndicat accuse le groupe genevois de « contourner la législation (…) sur les licenciements économiques ». Il affirme que la direction refuse « catégoriquement » de négocier un plan de maintien dans l’emploi et un plan social. Selon SBA, l’équipe dirigeante exercerait par ailleurs un « pression morale continue » sur les employés afin de les pousser à quitter l’entreprise de leur propre gré.

Cette version est contestée par la banque. « Edmond de Rothschild a toujours agi et continuera d’agir en parfaite conformité avec le droit du travail luxembourgeois. La banque va même au-delà de ses obligations légales dans l’intérêt de ses collaborateurs », précise-t-elle, soulignant entretenir un dialogue permanent avec les partenaires sociaux.

Le groupe explique avoir informé les représentants du personnel d’Edmond de Rothschild (Europe) en avril 2016 « dans le respect des lois et usages du Luxembourg ».

La SBA organise mardi un piquet de contestation, qui se tiendra en début d’après-midi devant les locaux d’Edmond de Rothschild, à Luxembourg.

fr/jh
romandie

Aller en haut