Accueil / Tic & Telecoms / Egypte: avec sa licence en poche et un partenariat avec Banque Misr, One Global se positionne sur le segment de l’e-paiement

Egypte: avec sa licence en poche et un partenariat avec Banque Misr, One Global se positionne sur le segment de l’e-paiement

Egypte: avec sa licence en poche et un partenariat avec Banque Misr, One Global se positionne sur le segment de l’e-paiement

Le fournisseur de solutions et produits mobile, One Global, a de grandes ambitions pour le marché égyptien. Il projette en effet d’y développer son offre de services dans le segment du paiement électronique, jusqu’ici largement dominé par les banques. Avec près de 70 000 utilisateurs de ses cartes de crédit dans le pays, One Global voudrait contribuer à l’accroissement de ce chiffre à 350 000 d’ici 2020. Pour réaliser cette percée, la compagnie présente au Moyen-Orient et en Afrique compte sur la licence de paiement électronique déjà obtenue auprès de la Central Bank of Egypt (CBE) et son partenariat avec Banque Misr.

Dans un entretien accordé au journal Daily News Egypt, Mohamed Al-Rashidi (photo), le président exécutif de One Global, a révélé que la société veut capitaliser sur l’e-commerce en plein développement en Egypte. L’entreprise cherche également à participer aux projets nationaux de connexion électronique. Elle négocie déjà, à cet effet, une coopération avec e-Finance, la société spécialisée dans la fourniture de solutions d’e-paiement au gouvernement et formée de grandes institutions financières locales. « Nous avons déjà commencé la mise en place d’un système électronique unifié à l’Université du Nil », a indiqué Mohamed Al-Rashidi.

L’optimisme de One Global pour sa croissance dans le segment de l’e-paiement en Egypte est entretenu par la création, en février dernier, du Conseil national des paiements. L’institution a pour mission de contrôler les services financiers électroniques. « Nous avons entendu dire que le Conseil travaillera à encourager la transformation numérique et à établir une solution technologique patriotique pour les paiements électroniques au lieu de compter sur des solutions de sociétés internationales», s’est réjoui Mohamed Al-Rashidi.

Pour One Global, se développer en Egypte est stratégique parce que le pays affiche un potentiel exceptionnel en tant que grand marché des télécommunications. Son attractivité est décuplée en raison d’un climat économique fort qui encourage activement l’investissement privé. Même l’obstacle le plus important auquel sont confrontés les investisseurs, la crise du taux de change, devrait être résolu rapidement avec le flottement de la monnaie, prédit Mohamed Al-Rashidi.

Muriel Edjo
agence ecofin

Aller en haut