jeudi 21 janvier 2021
Accueil / Mines & Energies / ÉGYPTE : le parc solaire Kom Ombo sera finalement construit par Sterling and Wilson

ÉGYPTE : le parc solaire Kom Ombo sera finalement construit par Sterling and Wilson

ÉGYPTE : le parc solaire Kom Ombo sera finalement construit par Sterling and Wilson

Après le retrait de Mahindra Susten du projet solaire de Kom Ombo, le producteur indépendant d’électricité (IPP) saoudien Acwa Power a finalement choisi Sterling and Wilson pour la construction de cette installation qui affichera une capacité de 200 MWc.

C’est l’une des conséquences de la Covid-19 qui continue de faire des victimes dans le monde. En Égypte, la pandémie a freiné la mise en œuvre du projet solaire photovoltaïque de Kom Ombo dont la mise en œuvre a été confiée par le gouvernement égyptien au producteur indépendant d’électricité (IPP) saoudien Acwa Power. L’entreprise a initialement choisi Mahindra Susten, la filiale du groupe Mahindra, comme entrepreneur en ingénierie, approvisionnement et construction (EPC).

L’entreprise basée à Mumbai (Inde) s’est finalement désistée au plus fort de la crise sanitaire. Selon nos confrères de Daily News Egypt, Acwa Power a entamé des négociations avec plusieurs entreprises, et a finalement porté son choix sur Sterling and Wilson, au détriment de deux entreprises chinoises. Le choix de l’entreprise, également basée à Mumbai est aussi dû au fait qu’elle collabore déjà avec Acwa Power sur le projet solaire de Noor Midelt, au Maroc.

Après la signature d’un accord qui devrait intervenir avant la fin de 2020, Sterling and Wilson construira une centrale composée de panneaux solaires bifaces, c’est-à-dire capables de capter les rayons solaires des deux côtés du module. L’installation affichera une capacité de 200 MWc. Le parc sera connecté au réseau électrique national égyptien via une sous-station de 220 kV.

Acwa Power vendra ainsi sa production à la compagnie publique Egyptian Electricity Transmission Company (EETC), dans le cadre d’un contrat d’achat d’électricité (CAE) sur 20 ans. EETC achètera le kWh d’électricité à 0,027 52 dollar. Le projet d’énergie renouvelable a récemment reçu 54 millions de dollars de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd). Le projet sera également financé par l’Agence française de développement (AFD) et de l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica).

afrik21

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut