Accueil / Tic & Telecoms / Egypte: Mentor Graphics veut développer l’industrie de fabrication d’appareils électroniques pour voitures dans le pays

Egypte: Mentor Graphics veut développer l’industrie de fabrication d’appareils électroniques pour voitures dans le pays

Egypte: Mentor Graphics veut développer l’industrie de fabrication d’appareils électroniques pour voitures dans le pays

(Agence Ecofin) – Le ministère des Communications et des Technologies de l’information et Mentor Graphics, filiale du groupe Siemens, spécialisée dans la technologie de conception électronique, ont signé une lettre d’intention pour l’établissement d’un centre d’excellence (CoE) en Egypte. Ce dernier sera destiné à la création des systèmes intégrés nécessaires à la conception et à la fabrication d’appareils électroniques pour voitures, avec l’extension de cette activité vers les parcs technologiques.

L’accord entre le ministère et Mentor Graphics a été signé, le 29 janvier 2018, par Hossam Osman, le conseiller du ministre pour la formation et l’innovation technologique, et Hazem ElTahawy, le directeur général de Mentor Graphics Egypt, en présence de Yasser ElKady, le ministre en charge des TIC, et Walden Rhines, président-directeur général de Mentor. L’accord s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de transformation numérique de l’Egypte et de l’initiative présidentielle pour la conception et la fabrication d’appareils électroniques.

Le centre d’excellence de Mentor Graphics comprendra des laboratoires pour les services de formation et d’accréditation, le soutien à la recherche et au développement et l’incubation de start-up. Ces services s’ajouteront à la coopération qu’entretient l’entreprise avec les universités égyptiennes, dans le domaine de la conception électronique et de la technologie de développement de logiciels.

Mentor Graphics est présente en Egypte depuis 23 ans. La société qui y détient l’un des plus grands centres de Recherche & Développement en dehors des Etats-Unis, revendique plus de 300 documents de recherche et 25 brevets approuvés par les Etats-Unis. Elle indique avoir investi près de 210 millions de dollars dans le pays, depuis qu’elle y est présente.

Agence Ecofin

Aller en haut