Accueil / International / Egypte-Russie : Accord pour la construction d’une centrale nucléaire

Egypte-Russie : Accord pour la construction d’une centrale nucléaire

Egypte-Russie : Accord pour la construction d’une centrale nucléaire

En visite au Caire depuis hier mardi, le président russe Vladimir Poutine et son homologue égyptien se sont mis d’accord sur la construction d’une centrale nucléaire à Dabaa, sur la côte méditerranéenne, dans la province de Matrouh.

Etant toujours une alliée proche et un partenaire de premier plan de l’Egypte, la Russie vient d’annoncer son intention de construire une centrale nucléaire à Dabaa, sur la côte méditerranéenne, dans la province égyptienne de Matrouh. En effet, le président Vladimir Poutine a noté que plus de 400 entreprises russes exerçaient des activités en Egypte et que trois millions de touristes russes avaient visité l’Egypte en 2014. Le pourcentage des touristes russes qui ont visité l’Egypte a connu une hausse de 50% comparé à 2013.

«J’ai participé avec le président Poutine à la cérémonie de signature d’un mémorandum d’accord sur la construction d’une centrale nucléaire à Dabaa», a déclaré Abdel Fattah Al-Sissi lors d’une conférence de presse conjointe avec Vladimir Poutine à la suite de leurs entretiens au palais présidentiel au Caire. «La visite du président Poutine permet d’accentuer le renforcement des relations égypto-russes et leur ouvre des horizons plus vastes», a ajouté le président égyptien, en indiquant que les deux présidents s’étaient mis d’accord sur la création d’une zone de libre-échange égypto-russe ainsi que sur l’implantation d’une cité industrielle russe près de la région dite du couloir du canal de Suez.

Pour sa part, Poutine a indiqué qu’il avait discuté avec Sissi de la coopération dans divers domaines, dont celui de l’énergie. Il a assuré que l’implantation d’une centrale nucléaire allait «ouvrir de nouveaux horizons à l’économie égyptienne». C’est la première visite de Poutine au Caire en dix ans. Abdel Fattah Al-Sissi s’est rendu en Russie en août dernier.

Sanae Taleb
lesafriques.com

Aller en haut