Accueil / Tic & Telecoms / Egypte: Vodafone, Orange et Etisalat ont jusqu’à ce jour, midi, pour se prononcer sur la 4G

Egypte: Vodafone, Orange et Etisalat ont jusqu’à ce jour, midi, pour se prononcer sur la 4G

Egypte: Vodafone, Orange et Etisalat ont jusqu’à ce jour, midi, pour se prononcer sur la 4G

C’est aujourd’hui, 22 septembre 2016, le délai de rigueur fixé par l’Autorité nationale de réglementation des télécommunications (Anrt) aux opérateurs de téléphonie mobile Vodafone Egypt, Orange Egypt et Etisalat Misr pour se prononcer sur la licence 4G. Les trois sociétés télécoms ont jusqu’à midi pour émettre leur requête en vue de l’obtention de ladite licence.

Leur tentative auprès du régulateur télécoms pour repousser ce deadline a été rejetée. Vodafone Egypt, Orange Egypt et Etisalat Misr ont également vu l’Anrt rejeter leur proposition de régler le coût de la licence en plusieurs paiements. Dans le cas où les trois opérateurs ne se prononcent pas finalement sur la licence 4G, le régulateur télécoms indique qu’il considèrera l’acte de ces opérateurs comme un refus. Le gendarme du marché télécom égyptien indique également que les trois licences 4G prévues pour ces opérateurs feront alors l’objet d’un appel à manifestation d’intérêt régional et international.

Une situation qui ferait certainement le bonheur des opérateurs télécoms Saudi Telecom, Zain et Lebara KSA, très intéressés par une licence 4G en Egypte et impatients d’investir ce marché télécoms. Ils sont conscient que le marché TIC et télécoms de l’Egypte présente encore de nombreuses opportunités avec un faible taux de pénétration du très haut débit, les zones rurales encore sous-couvertes en services télécoms de qualité, et une relative pauvreté du segment des services à valeur ajoutée que doit justement porter une bonne connectivité Internet.

Le régulateur télécoms a fixé le coût de la licence 4G pour les opérateurs télécoms Vodafone Egypt et Orange Egypt à 3.5 milliards de livres égyptiennes (393,05 millions de dollars US) chacun tandis qu’il est demandé à Etisalat de régler la somme de 4,5 milliards de livres égyptiens (617, 650 millions de dollars US). Telecom Egypt a acquis en août dernier le droit de commercialiser les services 4G après avoir obtenu sa licence d’une valeur de 7,08 milliards de livres égyptiennes (795, 824 millions de dollars US) en versant une avance de 5,2 milliards de livres (583, 960 millions de dollars US).

 

 

 

Muriel Edjo / agence ecofin

Aller en haut