Accueil / Développement / EIB European Investment Bank : La BEI soutient l’emploi et l’action en faveur du climat en Afrique avec un nouveau prêt de 200 millions d’EUR à Afreximbank

EIB European Investment Bank : La BEI soutient l’emploi et l’action en faveur du climat en Afrique avec un nouveau prêt de 200 millions d’EUR à Afreximbank

EIB European Investment Bank : La BEI soutient l’emploi et l’action en faveur du climat en Afrique avec un nouveau prêt de 200 millions d’EUR à Afreximbank

Un investissement à long terme pour doper la compétitivité du secteur privé
Amélioration de l’accès aux financements pour les petites et moyennes entreprises
Au moins 25 % de financements à l’appui de l’action en faveur du climat
En marge de sa Journée de l’Afrique organisée à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, la Banque européenne d’investissement (BEI) a signé un accord de prêt de 200 millions d’EUR sur 15 ans avec la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), destiné à soutenir les investissements productifs liés aux échanges commerciaux, notamment dans des projets en lien avec les énergies renouvelables, en Afrique. Ce concours appuiera des promoteurs dans plus de 40 pays africains grâce à des financements à long terme.

En améliorant l’accès aux financements des entreprises privées, et surtout des PME et des entreprises de taille intermédiaire (ETI), ce prêt renforcera le commerce intra-africain, ainsi que les échanges avec l’Union européenne. Il permettra aux petites entreprises de créer et de maintenir des emplois et, en fin de compte, il stimulera l’expansion, la diversification et le développement des échanges commerciaux en Afrique. Au moins 25 % de ces financements seront consacrés à des projets qui aideront à diversifier le bouquet énergétique de la région, ce qui réduira la dépendance aux combustibles fossiles et soutiendra les objectifs climatiques.

S’exprimant à l’occasion de la Journée de l’Afrique, organisée conjointement par la BEI et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), Werner Hoyer, président de la BEI, a déclaré : « En sa qualité de banque de l’UE, la BEI s’engage à soutenir les investissements en Afrique qui permettent d’ouvrir des perspectives économiques, de créer des emplois et de lutter contre les changements climatiques. En tant que l’une des principales institutions financières multilatérales, la BEI a un rôle déterminant à jouer en aidant à canaliser les capitaux privés vers la transition énergétique. Il y a urgence si nous voulons concrétiser l’accord de Paris et les objectifs de développement durable. Par l’intermédiaire de cette opération, Afreximbank et la BEI unissent leurs forces afin d’améliorer l’accès aux énergies propres en Afrique. »

« Nous sommes convaincus qu’une mise en œuvre efficace de ce prêt, signe annonciateur du financement par Afreximbank de projets d’action en faveur du climat en Afrique, aura des retombées positives en matière de développement, y compris de création d’emplois, d’augmentation des activités économiques et de hausse des recettes fiscales pour les gouvernements soumis à des pressions budgétaires », a affirmé Benedict Okey Oramah, président d’Afreximbank. Selon lui, la conclusion de cet accord s’inscrit dans le droit fil de la stratégie actuelle d’Afreximbank qui donne la priorité aux échanges commerciaux intra-africains, notamment aux investissements, à l’industrialisation et à la production manufacturière à l’export qui requiert une forte intensité de main-d’œuvre.

zonebourse

Aller en haut