Accueil / Finances / En 2 ans, Afreximbank a ouvert des lignes de crédit de 48 millions de dollars aux sociétés africaines d’affacturage

En 2 ans, Afreximbank a ouvert des lignes de crédit de 48 millions de dollars aux sociétés africaines d’affacturage

En 2 ans, Afreximbank a ouvert des lignes de crédit de 48 millions de dollars aux sociétés africaines d’affacturage

Selon Benedict Oramah, vice-président exécutif chargé du développement des marchés et des services bancaires aux entreprises à la Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank), son institution a ouvert, au cours des deux dernières années, des lignes de crédits d’un montant total de 48 millions de dollars, en faveur des sociétés africaines d’affacturage. Ces facilités, a-t-il indiqué, ont permis à ces structures d’avoir accès à des liquidités et de se protéger contre les risques liés à l’activité d’affacturage.

S’exprimant le 11 mars 2015 au Caire, en Egypte, au cours d’un colloque sur l’affacturage en Afrique, M. Oramah a précisé que ces lignes de crédits ont principalement bénéficié à des entreprises d’affacturage mauritaniennes (23 millions de dollars) et à plusieurs autres sociétés du même secteur au Sénégal (25 millions de dollars).

A en croire la même source, Afreximbank étudie en ce moment la possibilité d’ouvrir des lignes de crédits pour un montant total de 50 millions de dollars au profit des affactureurs du Burkina Faso, du Kenya, d’Egypte, du Botswana, du Rwanda et du Zimbabwe.

Pour rappel, l’affacturage est une activité qui consiste, pour une entreprise créancière, à céder ses titres de créances à un établissement de crédit spécialisé nommé affactureur, en contrepartie de financements anticipés. L’affactureur se chargera alors du recouvrement, tandis que le créancier initial, lui, reçoit immédiatement de quoi alimenter sa trésorerie. Il s’agit d’un excellent moyen de financement pour les entreprises en difficultés financières, qui exclut de son champ d’actions les créances sur les particuliers.

agenceecofin.com

Aller en haut