samedi 19 septembre 2020
Accueil / Mines & Energies / En 2020, la demande mondiale de pétrole devrait se contracter pour la première fois depuis 2009

En 2020, la demande mondiale de pétrole devrait se contracter pour la première fois depuis 2009

En 2020, la demande mondiale de pétrole devrait se contracter pour la première fois depuis 2009

En 2020, la demande mondiale de pétrole devrait se contracter pour la première fois depuis 2009

Selon une nouvelle étude de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la demande globale de pétrole devrait diminuer en 2020, en raison de l’impact du coronavirus sur l’activité économique mondiale. Une première contraction de la demande depuis 2009 qui a été causée par le gros recul de la consommation chinoise et des perturbations majeures sur les voyages et les échanges commerciaux.

Selon l’Agence, la demande mondiale de pétrole s’élèvera à 99,9 millions de barils par jour en 2020, soit une baisse d’environ 90 000 barils par jour par rapport à 2019. Jusqu’en février dernier, l’AIE prévoyait encore une augmentation de la demande mondiale de pétrole de 825 000 barils par jour en 2020.

« La crise du coronavirus touche un large éventail de marchés de l’énergie, notamment le charbon, le gaz et les énergies renouvelables, mais son impact sur le marché du pétrole est particulièrement grave, car il empêche les personnes et les marchandises de circuler, ce qui porte un coup dur à la demande de carburants pour le transport », a déclaré le Dr Fatih Birol, directeur exécutif de l’AIE.

Les perspectives à court terme du marché pétrolier dépendront de la rapidité avec laquelle les gouvernements prendront des mesures pour contenir l’épidémie de coronavirus, du succès de leurs efforts et de l’impact persistant de la crise sanitaire mondiale sur l’activité économique, a ajouté l’Agence.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut