samedi 19 septembre 2020
Accueil / Mines & Energies / En avril, Sonangol se désengagera de plusieurs entreprises privées

En avril, Sonangol se désengagera de plusieurs entreprises privées

En avril, Sonangol se désengagera de plusieurs entreprises privées

Le mois prochain, Sonangol, la société publique angolaise du pétrole va céder ses parts dans 11 entreprises privées présentes dans l’aviation, l’hôtellerie ou encore les services maritimes entre autres. Cette opération ouvrira la voie à la cotation partielle de la société avant 2022 et à l’issue de laquelle 30 % de la Sonangol sera cédé.

Parmi les entreprises concernées, on peut citer Sonamet, la banque locale Banco BAI, Sonatip ou encore Sonadit qui se consacrent notamment au commerce des métaux, à l’appui aux sociétés offshores et aux services maritimes.

Pour Diamantino Azevedo, le ministre du Pétrole, Sonangol est une « pieuvre qui a des actifs partout ». Il faut donc qu’elle réduise sa présence dans certains secteurs afin qu’elle puisse se concentrer sur l’exploration et la production d’hydrocarbures pour plus d’efficacité, a-t-il ajouté.

L’Angola, deuxième exportateur de pétrole en Afrique, est confronté au déclin de la production et un marasme économique qui a incité les autorités à rationaliser le secteur public et à recentrer Sonangol, la plus grande entreprise publique sur son activité principale.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut