Accueil / Bourse / EN DIRECT DES MARCHES : Renault, Airbus, Axa, Lagardère, Banca Carige, Bayer…

EN DIRECT DES MARCHES : Renault, Airbus, Axa, Lagardère, Banca Carige, Bayer…

EN DIRECT DES MARCHES : Renault, Airbus, Axa, Lagardère, Banca Carige, Bayer…

Le dossier Renault est encore partout ce matin avec une question majeure : les dirigeants de Nissan ont-ils orchestré la chute de Carlos Ghosn pour l’empêcher de mener à bien une fusion ? On parle aussi management d’Airbus, renforcement de Lagardère dans la restauration aéroportuaire et levée de fonds chez Banca Carige en Italie. La liste est enrichie durant la séance.

Renault, le complot ? Carlos Ghosn reste aux commandes de Renault, pour l’instant : le conseil d’administration a désigné un tandem provisoire composé de l’administrateur référent Philippe Lagayette pour la présidence et du directeur général adjoint Thierry Bolloré pour la conduite des opérations. La polémique monte sur les raisons de la mise au ban du dirigeant au Japon, alors que le ‘FT’ affirme que Ghosn était en train de fusionner Renault et Nissan, au grand dam du japonais. Une théorie du complot est toujours séduisante, mais elle reste à démontrer. En attendant, Ghosn se serait vu signifier 10 jours de garde à vue.

Les distributeurs cotés calent. Le dernier panel Kantar montre que les parts de marché de Carrefour font machine arrière en période P11, malgré une bonne dynamique dans la vente en ligne. Casino a souffert aussi, à cause des magasins de proximité et de Monoprix.

Orange ne tirera pas le premier. Confirmant les déclarations récentes, le PDG d’Orange a indiqué aux ‘Echos’ que la consolidation est “inévitable” en France, mais que son groupe ne sera pas à l’initiative, compte tenu de sa position.

Faury monte son équipe. Airbus a retenu Dominik Asam (CFO d’Infineon) comme futur directeur financier et Michael Schollhorn (ex-COO de BSH Home Appliances, division de Bosch) comme chef des opérations. Le groupe est dans une phase de profonde mue de son haut management, notamment sur les postes les plus stratégiques.

Axa engrange. L’assureur a ramené de 72,2 à 59,3% sa détention dans sa filiale Axa Equitable après avoir placé de nouvelles actions, qui lui rapportent 1,8 milliard de dollars. Une option de surallocation pourrait rapporter 200 millions de dollars de plus à Axa.

Nexity mécontent. Le promoteur, en marge de la confirmation de ses objectifs de moyen terme, interpelle le gouvernement sur sa politique qui contribue à réduire la production de logements. Nexity a fait parvenir une liste de 22 mesures à l’exécutif, pour un choc d’offre.

HBF rejoint Lagardère. Le groupe boucle le rachat de HBF pour 330 millions de dollars. Hojeij Branded Foods est un spécialiste de la restauration aéroportuaire en Amérique du Nord. L’entité rejoindra Lagardère Travel Retail.

En bref en France. Amundi lance un rachat d’actions pour couvrir la dilution de ses stock-options. Néovacs brevète son nouveau candidat vaccin pour le traitement des allergies. Deinove renouvelle son equity line. Celyad a publié ses comptes.

Tensions chez ThyssenKrupp. La nervosité reste de mise chez l’aciériste, cette fois au sujet de la rémunération du directeur financier de Daimler, pressenti pour présider le directoire. Le conseil de surveillance a échoué à s’entendre.

Recapitalisation en vue. La Banca Carige va soumettre à ses actionnaires un projet d’augmentation de capital de 400 millions d’euros, ainsi qu’une proposition pour regrouper 1 000 actions anciennes en 1 nouvelle, ce qui permettra de régler le statut de “penny stock” dont pâtit le titre, qui cote… 0,0017 EUR.

Monsanto en appel. La filiale de Bayer fait appel de sa condamnation dans le dossier Roundup aux Etats-Unis. Un jardinier avait obtenu 289 millions de dollars du groupe, reconnu coupable d’avoir masqué le caractère potentiellement cancérigène du glyphosate. La sanction avait par la suite été ramenée à 78,5 millions de dollars.

“Expérience dégradée”. Un problème de serveur a provoqué une grosse panne chez Facebook. D’ailleurs, on ne dit pas “problème” ni “panne”, mais “expérience dégradée pour les utilisateurs”. Tout semble être rentré dans l’ordre chez Facebook et Instagram.

Trafigura à la rescousse. Le négociant en métaux va prêter 650 millions de dollars à Nyrstar pour lui permettre d’assurer son fonctionnement, mais les sommes ne peuvent servir à refinancer la dette obligataire, qui fait toujours l’objet d’une réflexion en vue d’une restructuration.

Generali veut grossir. Le premier assureur italien lorgne des acquisitions en Europe et veut doper son dividende, a-t-il fait savoir dans le cadre de son nouveau plan de moyen terme. Assicurazioni Generali est le numéro trois européen derrière Allianz et Axa.

En bref. Pacific Drilling sort de faillite. Kuehne und Nagel s’empare de l’américain Quick International Courier. Dufry s’engage avec P&O Ferries pour 15 ans. La Maison Blanche invite les CEO de l’industrie automobile allemande à discuter. Unicredit refuse de commenter la rumeur d’une scission entre ses activités italiennes et internationales.

zonebourse

Aller en haut