Accueil / Développement / En quelques heures, la Tunisie lève un milliard de dollars sur le marché international de la dette

En quelques heures, la Tunisie lève un milliard de dollars sur le marché international de la dette

En quelques heures, la Tunisie lève un milliard de dollars sur le marché international de la dette

La Tunisie a réussi, le 27 janvier, à lever un milliard de dollars sur le marché international de la dette, soit le double de la taille initiale de son eurobond. Le taux d’intérêt de cet emprunt d’une maturité de 10 ans s’est élevé à 5,875 %, en-dessous des 6 % initialement prévus.

Dès la matinée du mardi 27 janvier, la demande pour cet emprunt avait déjà largement dépassé le montant initial, pour se situer à 2,75 milliards de dollars à 9 heures GMT, selon l’agence Reuters.

La Banque centrale de Tunisie (BCT) avait choisi les groupes bancaires Citigroup, JP Morgan et Natixis en tant que chefs de file pour arranger l’émission de cet eurobond sans aucune garantie de la part d’un autre Etat. Il s’agit du premier eurobond non garanti par un autre Etat qu’émet le pays depuis 2007. Les trois dernières sorties de la Tunisie sur le marché international de la dette avaient été garanties par les Etats-Unis et le Japon.

La Tunisie est notée «Ba3» par Moody’s et «BB-» par Fitch. Ce pays d’Afrique du Nord, qui a vu son économie ralentir fortement en raison des troubles politiques et sécuritaires consécutifs à la révolution de janvier 2011, a mis en avant le succès de la transition démocratique qu’il a connue.

Alors que les autres pays concernés par le printemps arabes sont aujourd’hui plongés dans le chaos, le processus de transition démocratique mené dans le plus petit pays du Maghreb a abouti à la tenue d’un scrutin législatif et présidentiel transparent. Le parti laïc Nidâa Tounes avait remporté haut la main les législatives du 26 octobre, tandis que le chef de ce même parti a remporté la présidentielle.

agenceecofin.com

Aller en haut