Accueil / Mines & Energies / ENGIE INVESTIT DANS LES SERVICES ÉNERGÉTIQUES EN AFRIQUE DU SUD

ENGIE INVESTIT DANS LES SERVICES ÉNERGÉTIQUES EN AFRIQUE DU SUD

ENGIE INVESTIT DANS LES SERVICES ÉNERGÉTIQUES EN AFRIQUE DU SUD

Le groupe français Engie a annoncé, début décembre, le rachat des deux entreprises sud-africaines Thermaire et Ampair, spécialisées dans les services énergétiques. Une opération d’envergure qui lui permettra de mettre en place désormais une « plateforme régionale » des services énergétiques à destination de ses clients commerciaux, industriels et publics en Afrique du sud bien sûr, mais également dans toute l’Afrique Australe.

Si le montant de l’opération n’a pas été dévoilé, le groupe Engie a officialisé, lundi 4 décembre, la signature d’un accord avec deux entreprises majeures d’Afrique du Sud spécialisées dans les services énergétiques, Thermaire (Pty) ltd et Ampair (Pty) ltd, visant à racheter 100 % de leurs actions. Ces deux entreprises, qui emploient ensemble plus de 500 personnes, constitueront à la suite de ce rachat, le leader du secteur dédié aux installations et à la maintenance CVC (Chauffage, ventilation, climatisation) en Afrique du Sud, et afficheront un fort potentiel en matière d’exportation de compétences en Afrique Australe.

Les services énergétiques, un levier de croissance à l’international

« Les compétences, l’empreinte régionale et la base de clients diversifiée de Thermaire et d’Ampair combinées à l’expertise en matière de services énergétiques et aux références internationales d’Engie permettront à Engie de s’établir comme un fournisseur de services énergétiques intégrés en Afrique Australe. Nous sommes fiers de cette première étape sur le marché régional B2B des services énergétiques et nous nous réjouissons à l’idée de pouvoir explorer d’autres opportunités avec des clients à l’échelle locale », s’est félicité dans un communiqué Bruno Bensasson, PDG d’Engie Africa.

Le groupe français poursuit ainsi son expansion dans les services énergétiques et la gestion des réseaux de chaleur et de froid, considérés comme un des principaux leviers pour réduire notre empreinte carbone, et rendre les bâtiments et les villes de demain plus durables. Engie exploite déjà à l’heure actuelle 250 réseaux de chaleur et de froid dans le monde entier aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé. En Afrique du Sud, il est surtout présent dans la production d’énergie centralisée, via la mise en service des centrales de pointe d’Avon et Dedisa (670 MW et 335 MW), du parc éolien d’Aurora (94 MW), des centrales solaires combinées d’Aurora-Rietvlei et de Vredendal (21MW photovoltaïque), et la construction en cours du parc solaire de Kathu (100 MW solaire thermique à concentration).

lenergeek.com

Aller en haut