Accueil / Mines & Energies / Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d’un gisement au Mozambique

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d’un gisement au Mozambique

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d’un gisement au Mozambique

Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d’une participation de 25% dans un gisement gazier au Mozambique, pour quelque 2,8 milliards de dollars.

Les deux groupes avaient annoncé cet accord en mars dernier.

Eni possédait indirectement jusqu’alors une participation de 50% dans ce gisement offshore, située dans la concession “Zone 4″.

Eni East Africa, qui sera rebaptisée Mozambique Rovuma Venture et qui détient 70% de cette concession, est désormais contrôlée à 35,7% par Eni, 35,7% par ExxonMobil et 28,6% par le chinois CNPC. Le reste de la “Zone 4″ est aux mains d’Empresa Nacional de Hidrocarbonetos E.P. (ENH, 10%), Kogas (10%) et Galp Energia (10%).

L’exploration dans les eaux profondes de la zone 4 ont permis de découvrir 2.400 milliards de mètres cube de gaz naturel.

Eni a placé l’exploration et la découverte de nouveaux gisements au coeur de sa stratégie, qui s’accompagne de la cession d’actifs, prioritairement via la dilution de participations dans des découvertes récentes importantes.

Il a notamment cédé 30% de l’immense gisement de gaz offshore de Shorouk, en Egypte, au russe Rosneft et 10% au britannique BP.

cco/ljm/nas

romandie

Aller en haut